Alimentation anti-inflammatoire : le secret pour garder des os solides et éviter les fractures

Alimentation anti-inflammatoire : le secret pour garder des os solides et éviter les fractures©Istock

Légumes, fruits, poissons, graines... Un régime alimentaire anti-inflammatoire pourrait protéger la santé de nos os, selon une étude américaine. 

Publicité
Publicité

Les vertus anti-inflammatoires de certains aliments : huîtres, choux, cerises, noix, ananas, maquereaux... pourraient renforcer la santé des os et prévenir les fractures chez certaines femmes , selon une étude du National Heart Lung and Blood Institute et du Department of Health and Human Services (Etats-Unis).

Publicité

0% de risque de fracture de la hanche en plus

Les chercheurs ont étudié les données du Women’s Health Initiative pour comparer les niveaux d’inflammation et l’alimentation avec la densité des os et les fractures. 160 191 femmes, dont le régime alimentaire était basé sur 32 aliments différents consommés trois mois avant l’inscription, faisaient partie du panel.

Résultats :

- celles qui avaient le régime le moins inflammatoire avaient perdu moins de densité osseuse que celles ayant des régimes très inflammatoires.

- les femmes blanches ménopausées de moins de 63 ans suivant une alimentation anti-inflammatoire avaient moins de risques de fractures de la hanche , pendant la période de suivi de six ans.

- le même type de femmes au régime hyper-inflammatoire avaient par contre un risque élevé de 50% de fractures de la hanche .

"Cela suggère qu'avec le vieillissement, les régimes alimentaires sains ont un impact sur leurs os" a commenté le Dr Tonya Orchard, professeur adjoint de nutrition humaine à l'Ohio State University, associée à l’étude. "C'est important parce qu'après la ménopause, les femmes voient une perte drastique de leur densité osseuse, ce qui contribue aux fractures" a-t-elle ajouté. Pour Rebecca Jackson, auteur principal de la recherche et directrice du Centre Ohio State, ces découvertes s’ajoutent aux preuves croissantes qui assurent que les facteurs d’inflammation peuvent augmenter les risques d’ostéoporose .

Vidéo. L'ostéoporose en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité