200 scientifiques dénoncent les risques toxiques de ces dentifrices

200 scientifiques dénoncent les risques toxiques de ces dentifrices© iStock

Deux substances que l'on retrouve dans plus de 200 produits font l'objet d'une grande surveillance. Des scientifiques ont établi des recherches sur le triclosan et le tricocorban comme menaces à la fois pour la santé mais aussi pour l'environnement. 

Publicité
Publicité

Le triclosan et le triclocarban pourraient représenter une menace pour la santé mais aussi pour l’environnement . Des scientifiques veulent en effet réduire au maximum la production de ces deux substances utilisés dans les produits de consommation.

Publicité

Des perturbateurs toxiques pour l’organisme

Plus de 200 scientifiques et professionnels médicau x ont établi un consensus sur les dangers et les avantages des usages communs du triclosan et du triclocarban. Environmental Health Perspectives (EHP) affirme que, sur la base de recherches approfondies, le triclosan et le triclocarban sont des perturbateurs endocriniens persistants dans l’environnement et sont toxiques pour tous les organismes , y compris aquatiques .
Le triclosan et le triclocarban sont utilisés comme antimicrobiens dans plus de 2000 produits : savons, dentifrices, détergents, vêtements, jouets, tapis… Selon les scientifiques, il n’y a aucune preuve que leur utilisation améliore la santé des consommateurs et des patients ou empêche les maladies.

Ces produits constituent une source de composés toxiques et cancérigènes , y compris les dioxines ou le chloroforme . Ils se "bioaccumulent" dans les plantes et les animaux aquatiques , et le triclosan dans le sang humain et le lait maternel .

Le National Center for Biotechnology Information (NCBI) avait déjà publié une étude en 2008 pour évaluer l’exposition au triclosan dans un échantillon de la population des États-Unis durant l’année 2003-2004 selon le National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) et avait trouvé une dose importante de ce produit dans certaines urines.

Des mesures précises pour prévenir de possibles risques

L’EHP a établi des recommandations destinées à prévenir les futurs dommages causés par le triclosan, le triclocarban et les substances antimicrobiennes qui ont des propriétés et des effets similaires . Étant donné que les antimicrobiens peuvent avoir d es répercussions défavorables sur la santé et l’environnement , ils ne devraient être utilisés que lorsqu’ils sont bénéfiques pour la santé de manière évidente et sûre . Une plus grande transparence est nécessaire dans les formulations de produits, et avant qu'un antimicrobien soit incorporé dans un produit, les impacts à long terme sur la santé et l'environnement devraient être évalués .

Elle recommande également d’utiliser des alternatives plus sûres ( non persistantes et qui ne présentent aucun risque pour l’Homme et l’écosystème ) lorsque des antimicrobiens sont nécessaires, d’étiqueter tous les produits contenant du triclosan, du triclocarban ou autre antimicrobien , même dans les cas où aucune réclamation n’ait été faite. Il faut aussi évaluer la sécurité des antimicrobiens et de leurs produits tout au long du cycle de vie du produit (fabrication, utilisation à long terme, leur déploiement et leur libération environnementale).

Des dénonciations contre les composants chimiques de certains dentifrices

En 2015 déjà, le Dr Toby Talbot, membre de l’Ordre des chirurgiens en Grande-Bretagne avait dénoncé dans le Dailymail le fait que plusieurs ingrédients pourraient faire plus de mal que de bien aux dents .

Il cite notamment le Sodium Lauryl Sulfate (SLS), un liant qui est corrosif et peut être responsable "d’irritations et d’aphtes récurrents" dans la bouche, les peroxydes et peroxydes d’hydrogène s utilisés comme agents blanchissants mais qui sont «toxiques et irritants pour les tissus mous" sans "blanchir efficacement les dents", et les microbilles permettant d’enlever les taches sur les dents qui se retrouvent ensuite dans les eaux et sont néfastes pour l’écosystème.

Il ne préconise cependant pas de les bannir : "L’addition de fluor a fait des percées importantes dans l’amélioration de la santé dentaire et dans la réduction des caries". La British Dental Association (BDA) conseille d’utiliser un dentifrice contenant du fluor. Le reste représentant, selon elle, "des subtilités scientifiques".

Vidéo. 8 trucs anti tarte ultra efficaces !

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité