Tabagisme : le kudzu pour arrêter de fumer

Publicité

Cancer, maladies cardiovasculaires, bronchites, risques pour le fœtus… Les dangers du tabac sont nombreux et concernent aussi bien les fumeurs que les non-fumeurs. Si les patchs anti-tabac et la cigarette électronique ne vous ont pas permis de dire non au tabagisme, vous devriez peut-être vous tourner vers les plantes. Découvrez les bienfaits du kudzu, très utilisé en Asie pour lutter contre les dépendances.

Publicité

Comment le kudzu aide-t-il à combattre le tabagisme ?

Le kudzu, ou kuzu ou Pueraria montana, est une plante originaire des régions semi-tropicales d’Asie appréciée par les médecins traditionnels pour ses nombreuses propriétés. Grâce à son action hépatoprotectrice, il protège le foie des agressions extérieures. Il est aussi employé pour traiter les troubles hormonaux et réduire le risque de rechute chez les personnes alcooliques qui ont cessé de boire. Le kudzu, vendu sous forme de gélules, est aussi recommandé par certains tabacologues et pharmaciens pour arrêter de fumer. Sa racine contient des flavonoïdes, des molécules qui agissent directement sur le système nerveux central et aident à lutter contre la dépendance. Cependant, l’efficacité de cette plante contre le tabagisme n’a pas été scientifiquement prouvée.

Quelles sont les autres plantes utilisées pour lutter contre le tabagisme ?

Publicité

Plusieurs plantes médicinales sont indiquées en phytothérapie pour faciliter le sevrage du tabac, en particulier le trèfle rouge (teinture) et le réglisse (bâtons à mâcher). Si vous optez pour le trèfle rouge, diluez 30 gouttes dans un verre d’eau, 3 fois par jour. La valériane est recommandée aux nouveaux non-fumeurs victimes d’insomnies.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité