Varicelle chez le bébé : que faire ?

Varicelle chez le bébé : que faire ?©iStock

Bébé a de petits boutons rouges qui grattent partout sur le corps ? Et s'il avait la varicelle ? Cette maladie bien connue est due à un virus contagieux : il risque d'être généreux avec son entourage ! Lors de la varicelle chez bébé, il faut prévoir une consultation, mais aussi des attentions toutes particulières pour lui et pour ceux qui l'entourent.

Publicité

Varicelle chez bébé : consultation et prévention

La varicelle est une maladie généralement bénigne, mais qui peut parfois ressembler à d'autres pathologies. C'est pourquoi il est nécessaire de consulter le pédiatre ou le généraliste lorsque bébé présente les symptômes suivants : boutons rouges, fièvre, démangeaisons. Par ailleurs, certains bébés sont plus à risques, et il faut alors consulter tout de suite. C'est le cas des nourrissons de moins de 6 mois, des enfants qui ont une maladie de peau chronique (eczéma, psoriasis...), ainsi que des enfants immunodéprimés ou sous traitement immunosuppressif. De même, l'entourage doit être protégé : les adultes n'ayant pas contracté la varicelle durant l'enfance, ainsi que les adultes immunodéprimés ou prenant un traitement immunosuppresseur doivent consulter rapidement. Par ailleurs, la nourrice, la crèche ou l'établissement scolaire doivent être informés. Il est préférable de garder bébé chez soi jusqu'à ce que les boutons se soient transformés en croûtes.

Publicité

Traiter la varicelle chez bébé

L'hygiène est importante, puisqu'il faut éviter la surinfection des lésions cutanées de la varicelle. Le lavage des mains est primordial (bébé et vous !). Par ailleurs, il faut couper les ongles de l'enfant et bien les brosser pour éviter d'infecter les boutons au grattage. Le lavage de la peau de bébé doit être effectué avec un savon surgras ou équivalent doux. Le séchage doit se faire par tamponnements. Une solution antiseptique conseillée par votre pharmacien est à appliquer sur les boutons. En cas de fièvre, n'utilisez jamais d'aspirine ou d'ibuprofène à cause du risque de syndrome de Reye. Seul le paracétamol est autorisé. À la moindre complication, consultez votre médecin.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité