Col du fémur cassé à 90 ans : que faire ?

Col du fémur cassé à 90 ans : que faire ?

Chaque année, près de 50 000 personnes sont victimes d’une fracture du col du fémur en France. Il s’agit d’un des accidents les plus fréquents chez les personnes âgées. Le seul traitement proposé en cas de fracture du fémur est chirurgical. Il existe cependant plusieurs techniques. Le choix dépend de la zone fracturée, de la gravité des lésions, de l’âge et de l’état de santé du patient.


Publicité
Publicité

Anatomie du fémur

Le fémur est l’os le plus long, le plus gros et le plus résistant du corps humain. Il est situé au niveau de la cuisse, entre le genou et le bassin. Sa partie inférieure se compose d’une extrémité appelée épiphyse. Sa partie supérieure comporte une sorte de cou qui se prolonge en oblique (le col du fémur), puis un os plat (la tête). L’arthroplastie, traitement fréquent en cas de fracture du fémur L’arthroplastie de hanche est une technique chirurgicale fréquemment utilisée chez les personnes âgées en cas de fracture du col du fémur. Le chirurgien pose une prothèse composée de deux éléments qui viennent remplacer la hanche et la tête du fémur. Il existe une autre technique appelée ostéosynthèse qui consiste à fixer les parties fracturées, mais elle est plutôt réservée aux personnes jeunes et actives.

Publicité

Comment prévenir la fracture du col du fémur

Publicité
La fracture du col du fémur résulte très souvent d’un accident de la vie quotidienne, et peut conduire au décès du patient lorsque celui-ci est très âgé. Une prise en charge rapide est essentielle pour augmenter les chances de succès du traitement. La prévention repose essentiellement sur l’aménagement du domicile afin de limiter les risques d’accident. L’ostéoporose, pathologie caractérisée par une fragilité du squelette, est un facteur de risque de fracture de col du fémur. Elle doit donc être traitée dès l’apparition des premiers symptômes.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Vidéos

Publicité
Publicité