Syncope cardiaque : la définition

Publicité
La syncope cardiaque est une perte de connaissance de quelques secondes provoquée par un dysfonctionnement du cœur. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette forme de syncope et les traitements mis en place pour éviter les évanouissements.
Publicité

5185423-inline-500x333.jpg© Istock

La syncope cardiaque est causée par une arythmie ou une maladie du cœur

La syncope est un phénomène impressionnant aux diverses origines : manque de sucre (hypoglycémie), hypotension, crise de panique, épilepsie, abus d’alcool… La perte de conscience est parfois d’origine cardiaque : on parle alors de syncope cardiaque. Ce type de syncope survient lorsque le muscle cardiaque, le myocarde, ne remplit pas bien son rôle. Le sang n’est pas suffisamment propulsé vers le cerveau, une anomalie qui se traduit par un évanouissement. La syncope cardiaque est secondaire à un trouble du rythme cardiaque (bradycardie, tachycardie) ou à une cardiopathie.

Publicité
Comment éviter les syncopes cardiaques ?

La syncope cardiaque est potentiellement dangereuse et engage le pronostic vital. Pour cette raison, il est important de consulter son médecin à l’apparition de la première crise. Plusieurs solutions peuvent être proposées, en fonction de la gravité et de la cause des troubles. Les médicaments indiqués incluent les bêtabloquants, les inhibiteurs de l’enzyme de conversion, les hypertenseurs (en cas de bradycardie) et antihypertenseurs (en cas de tachycardie). L’alimentation joue un rôle important dans le bon fonctionnement du cœur (éviter les aliments salés et gras). L’activité physique, à l’exception des sports violents, est recommandée. Dans les cas sévères, un pacemaker peut être installé.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité