Coït anal : pourquoi est-ce un tabou sexuel ?

Publicité

Le coït anal, aussi appelé sodomie, est une pratique sexuelle relativement courante qui est aussi un des plus grands fantasmes masculins. Pourtant, le sexe anal reste très souvent tabou. Pourquoi et quelles sont les conséquences de la sodomie ?

Publicité

© Fotolia

Pourquoi le coït anal est une pratique sexuelle taboue ?

Le sexe anal est parfois considéré comme une pratique sexuelle déviante. Or si elle est accomplie entre adultes consentants et que les deux partenaires y prennent plaisir, celle-ci n’est absolument pas un fantasme pervers. Si elle demeure taboue, cela réside plutôt dans le fait que le corps n’est pas physiologiquement fait pour cela, qu’elle peut être douloureuse si elle n’est pas réalisée avec certaines précautions et également parce qu’elle demeure interdite dans certains pays du monde. De plus, puisque le sexe anal est souvent pratiqué dans les films pornographiques, la pratique est souvent associée à la vulgarité qui peut être montrée dans ces vidéos.

Publicité
Quelles sont les conséquences du coït anal ?

Puisque l’anus n’est à priori pas constitué pour recevoir une pénétration, une préparation est nécessaire pour éviter le risque de déchirures et de douleurs. Pour cela, il est important d’utiliser du lubrifiant, car l’anus ne produit pas de lubrifiant naturel. La pénétration peut également être préparée avec l’introduction au préalable d’un jouet sexuel plus petit qu’un sexe masculin, comme un plug anal par exemple. La paroi rectale étant particulièrement sensible, celle-ci peut procurer de réelles sensations de plaisir et même des orgasmes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité