La dermite séborrhéique du cuir chevelu

Publicité

De petites plaques rouges qui apparaissent au sommet du crâne ? Vous pourriez être atteint de dermatite séborrhéique du cuir chevelu. Cette affection cutanée, qui évolue par poussées, est provoquée par une levure de type Malassezia.Apprenez à bien la reconnaître afin de la traiter de manière efficace.

Publicité

© Fotolia

Symptômes de la dermatite séborrhéique du cuir chevelu

La dermatite séborrhéique peut affecter le visage, le tronc ou le cuir chevelu. Cette dernière forme se caractérise par des plaques sur les tempes et sur le crâne qui se recouvrent de pellicules. Elles s’étendent souvent au cou et derrière les oreilles, s’accompagnent parfois de démangeaisons ou d’une sensation de brûlure. Dans les cas les plus graves, les plaques entraînent la chute des cheveux.

Publicité
Facteurs de risque

Les mécanismes déclencheurs de la dermatite séborrhéique du cuir chevelu sont encore mal compris. La maladie touche surtout les personnes qui ont une peau grasse, qui transpirent beaucoup, qui ont un système immunitaire affaibli ou qui sont atteintes de la maladie de Parkinson. L’abus d’alcool, l’obésité, le stress et une mauvaise hygiène corporelle augmentent également les risques de dermatite séborrhéique.

Traitement de la dermatite séborrhéique du cuir chevelu

Le traitement médical repose sur les antifongiques qui combattent les levures responsables de l’apparition des plaques. Ils sont commercialisés sous forme de crème ou de gel moussant et s’appliquent directement sur les lésions. Des dermocorticoïdes sont parfois prescrits en cas d’inflammation. L’utilisation d’un shampoing à base d’acide salicylique ou de piroctone olamine est recommandée.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité