Que faire si on avale la fève ?

Publicité

Au moment de déguster la galette des rois, le plus grand risque, c’est d’avaler la fève. Comment réagir si vous êtes témoin d’un étouffement ? Voici quelques gestes simples qui peuvent sauver des vies !

Publicité

L’Epiphanie est l’occasion de partager la galette des rois en famille mais ce moment peut vite tourner au cauchemar si un des convives avale la fève par inadvertance. Si cette personne ne peut pas tousser pour faire ressortir l’objet, il faut agir vite ! La C roix Rouge a dressé la liste des gestes a adopté lorsque quelqu’un s’étouffe sous vos yeux. Si la victime est consciente mais ne peut pas répondre, vous pouvez commencer par donner des claques dans le dos.

1-Les claques dans le dos : 5 au maximum

Publicité
Tenez-vous sur le côté, un peu en arrière de la victime. Penchez-la vers l’avant en soutenant sa poitrine d’une main. L’objectif est d’empêcher l’objet obstrué de s’enfoncer davantage dans la trachée.

Donnez un maximum de cinq claques entre les omoplates. Le but est de provoquer un mouvement de toux pour permettre de déloger l’objet. Après chaque claque, il est important de vérifier si le corps étranger a été rejeté . Si c’est le cas, la victime reprend sa respiration et tousse. Il est alors inutile de lui donner d’autres claques.

Si les claques dans le dos sont inefficaces, vous pouvez passer aux compressions abdominales.

2- Les compressions abdominales : 5 au maximum

Tenez-vous derrière la victime et placez vos bras autour de la partie supérieure de son abdomen. Penchez la victime vers l’avant. Placez un de vos poings fermés entre le nombril et l’extrémité inférieure du sternum.

Maintenez votre poing en place à l’aide de votre autre main. Enfoncez fortement votre poing vers vous et vers le haut. Recommencez ce geste 5 fois au maximum.
Si le problème n’est toujours pas résolu, alternez 5 claques dans le dos et 5 compression abdominales.

En cas de perte de connaissance de la victime, posez-la le plus délicatement possible au sol et alertez immédiatement les secours, puis entreprenez une réanimation cardio-pulmonaire en commençant par effectuer 30 compressions thoraciques.

Poursuivez la réanimation jusqu’à ce que les secours arrivent ou que la victime reprenne une respiration

Publicité
Ces contenus sont extraits du guide des gestes qui sauvent de la Croix-Rouge française, remis à chaque participant à une formation PSC 1. Textes : Dr Pascal Cassan, Dr Daniel Meyran, Dr Vincent Hubert.
ert.

Vidéo. Les gestes de premiers secours (Annecy)



Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité