Marathon : marchez un peu, vous vous en remettrez mieux !

Publicité

Marcher pendant une longue course serait plus favorable à la récupération lorsqu’on est un sportif amateur, selon une étude américaine.

Publicité

Faire une pause marche pendant un marathon ne réduirait pas excessivement la performance et serait au contraire bénéfique à l’organisme. Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs ont fait des tests sur 42 coureurs allemands qui avaient l’habitude de courir entre 10 et 20 km par semaine en amateurs. Les volontaires, préparés pour un marathon de 42km, ont été divisés en deux groupes. L’un devait courir tout le temps et l’autre devait alterner la course et la marche.

Une performance quasi-similaire pour une meilleure récupération

Publicité
Les résultats sont assez étonnants. Les deux groupes ont finis leur courses en 4 heures, avec un retard de seulement 7 minutes en moyenne pour les semi-marcheurs. Les scientifiques relèvent que cette différence n’est pas statistiquement significative. De plus, la fréquence cardiaque moyenne des coureurs est similaire (entre 154 et 158 battements par minute). Seule différence notable : 40% des marathoniens se sont dits dans un état d’extrême fatigue après la course contre seulement 5% de ceux qui ont alterné la course avec la marche. "Cette évaluation suggère que la stratégie course/ marche réduit la charge du système musculo-squelettique et peut donc être recommandée aux athlètes amateurs", estiment les chercheurs. Les deux groupes ont également montré des biomarqueurs de stress cardiaque similaires (servant à prévoir le risque et l'orientation d'un traitement d'une maladie cardiovasculaire), ce qui montre que la marche n’a pas réduit la pression sur le système cardiovasculaire.

Cette étude a été publiée dans la revue the Journal of Science and Medecine in Sport .

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité