Sommaire

Vous avez du mal à voir de près

Vous avez du mal à voir de près© Adobe StockVous allongez les bras pour lire, et ce d’autant plus lorsque vous êtes fatigué ? Vous cherchez de la lumière pour déchiffrer une étiquette ? Tels sont les premiers symptômes de la presbytie, qui se manifestent généralement entre 40 et 50 ans. La perte de l’accommodation, c’est-à-dire de la capacité à faire la mise au point à toutes distances, est à l’origine de ce trouble visuel. Elle est liée à la perte progressive de la souplesse du cristallin, lentille intra-oculaire naturelle dont la courbure varie sous l’effet des muscles ciliaires. "Pour l’heure, il n’existe aucun traitement permettant de restaurer l’accommodation, une correction appropriée de lunettes est donc indispensable. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut redonner un bon degré d’autonomie sans correction", explique le Dr Philippe CHASTANG.

Vous ressentez une fatigue oculaire

Sensations de brûlures oculaires, de grains de sables, de picotements, en particulier lors du travail sur écran…Souvent décrits comme de la fatigue oculaire, ces symptômes sont en réalité secondaires à une sécheresse oculaire et sont amplifiés par tout ce qui majore l’évaporation (vent, climatisation, chauffage…). "Avec l’âge, surtout à partir de la ménopause chez les femmes, la production de larmes diminue et les propriétés lubrifiantes du film lacrymal s’altèrent. Cela entraîne une irritation chronique de la surface oculaire, très innervée et donc très sensible. Lorsque cette sécheresse oculaire devient gênante, l’instillation de larmes artificielles plus ou moins visqueuses est très utile et efficace", souligne le chirurgien ophtalmologue.

Vous percevez comme un brouillard permanent

Vous percevez comme un brouillard permanent© Adobe StockVous avez une sensation de voile dans la vision ? Vous êtes plus éblouis par les phares de voiture ou le soleil qu’auparavant ? Ce sont les premiers symptômes de la cataracte. "Jeune, le cristallin est souple et transparent. Avec le temps, il durcit et s’opacifie, entraînant une perte progressive de la vision. Si ce phénomène est inéluctable avec l’âge, il est favorisé par une forte exposition solaire et le tabagisme. Le seul traitement est chirurgical, il consiste à retirer le cristallin opacifié à travers une mini-incision et à le remplacer par un implant, dont les caractéristiques sont adaptées à chaque œil. En plus de redonner une bonne vision, l’intervention peut permettre de corriger dans le même temps les différents défauts de vision", précise le Dr Philippe CHASTANG.

Vous voyez des mouches volantes

Vous percevez dans votre champ visuel comme des filaments ou des points noirs, mobiles ? C’est ce que l’on appelle les corps flottants, phénomènes secondaires au vieillissement du vitré, le gel qui remplit l’œil. Au fil du temps, celui-ci finit souvent par se collaber sur lui-même, se décollant alors brutalement de la coque de l’œil. Une impression de gros corps flottants (comme une toile d’araignée mobile) d’apparition soudaine est dans ce cas notée. "Un fond d’œil doit alors être effectué rapidement, surtout si une impression de flash lumineux localisé est associée. Ce dernier signe fait craindre une déchirure de la rétine, nécessitant la réalisation de laser en prévention du décollement de rétine", prévient le spécialiste.

Vous percevez une tâche au centre de la vision, les lignes droites ne le sont plus

Vous percevez une tâche au centre de la vision, les lignes droites ne le sont plus© Adobe StockVous n’arrivez plus à lire d’un œil en raison de l’apparition d’une tâche au centre de l’image ? Vous avez remarqué que les lignes droites étaient déformées ? Il faut alors consulter très rapidement un ophtalmologiste, ces signes étant potentiellement en rapport avec une dégénérescence de la macula, partie centrale de la rétine qui permet de voir les détails, liée à l’âge (DMLA). "Un traitement peut parfois être eenvisagé, et le bénéfice sera meilleur en cas de prise en charge précoce. Toutefois, la DMLA n’est pas la seule forme de vieillissement de la macula. La formation d’une membrane épi-maculaire est aussi fréquente. Il s’agit de l’apparition d’une membrane à la surface de la macula entraînant un plissement et un œdème. Elle se manifeste par le même type de symptômes que la DMLA", note le Dr Philippe CHASTANG.

> Un expert santé à votre écoute !

Vidéo : Problèmes de vue : quand faut-il s'inquiéter ?

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.