Vous avez une maladie ORL (rhume, angine, otite, sinusite)

Après 2 ou 3 heures de vol, une sécheresse des muqueuses du nez et de la bouche peut aggraver toute les maladies inflammatoires de la sphère ORL.

Publicité
Publicité

En cas de sinusite ou d’infection rhino-pharyngée, pour éviter une otite barotraumatique ou une sinusite barotraumatique, votre médecin peut vous conseiller de reporter le voyage aérien ou parfois vous prescrire un vasoconstricteur local associé à un anti-inflammatoire.

Consultez donc votre médecin avant votre départ.

mots-clés : Voyage, Sinusite
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X