Pourquoi le démon de midi nous titille-t-il ?

Publié le 08 Octobre 2007 par Rédaction Medisite
Vers la cinquantaine, le démon de midi s'empare de bon nombre d'entre nous. Mais qu'est-ce qui pousse à franchir le pas de l'adultère ?
Publicité

Pourquoi le démon de midi nous titille-t-il ?

Le démon de midi pousse hommes et femmes à vivre une nouvelle vie amoureuse à un âge où l'on est censé trouver l'équilibre et la plénitude. La crise naît de cet affrontement entre pulsions de vie et pulsions destructrices.

Les Européens et les Européennes sont de plus en plus nombreux à être possédés par ce démon-là, une fois passé le cap de la cinquantaine. Entre 50 et 55 ans, le nombre d'hommes et de femmes qui divorcent a presque doublé en dix ans !

Publicité

Pourquoi une telle augmentation ? "Physiquement, sexuellement, intellectuellement, les femmes et les hommes de 40-50 ans sont aujourd'hui dans la plénitude de leur âge et certains souhaitent vivre plusieurs vies dans une seule", explique le Dr Françoise Millet, psychiatre-psychothérapeute.

Pour le Dr Jacques Waynberg, sexologue, le démon de midi qui s'empare des hommes est lié à la recherche instinctive d'une nouvelle partenaire plus stimulante !

Car si, à 20 ans, les hommes sont peu regardants quant au sex-appeal de leur partenaire, ce n'est plus du tout le cas passé 50 ans...

Publicité

"Chez les hommes de 20 ans, l'induction érotique féminine n'intervient qu'à hauteur de 20 % pour que leur fonction érotique soit suffisante, explique le Dr Waynberg. Alors qu'à 50 ans, cette induction féminine doit participer à hauteur de 50 % !"

Causes psychologiques

D'autres causes plus psychologiques font parfois le lit du démon de midi, comme le refus de subir plus longtemps les frustrations d'une vie conjugale étriquée ou la mise à l'épreuve de son potentiel de séduction...

Publicité

Bref, nombreuses sont les raisons, conscientes ou inconscientes, qui poussent les hommes et les femmes à céder aux tentations de l'aventure amoureuse, quitte à prendre le risque de faire voler en éclat 20 ans d'une vie de famille sage, sécurisante et souvent irréprochable.

Publicité

Mais quelles que soient les raisons de ce véritable passage à l'acte, le démon de midi est une pulsion de vie, souvent irrépressible, qui n'est pas choquante en soi. C'est même parfois un antidote à la résignation.

Ce qui fait peur à ceux qui en sont possédés, et ce qui fait souffrir leur entourage, c'est la remise en question, la trahison voire la destruction de ce qui avait été jusqu'à présent le fondement de leur existence.

Alors, entre Eros et Thanatos, certains prendront le risque de s'affranchir du carcan affectif qu'ils ont eux-mêmes contribué à construire, et d'autres aménageront secrètement leur vie affective et sexuelle.

Publicité

D'autres profiteront de cette crise pour redynamiser leur fonction érotique avec leur compagne ou leur compagnon, en redécouvrant ensemble les plaisirs des jeux interdits et en renonçant au mythe de la jeunesse éternelle.

Tous les scénarios sont possibles et le prix à payer, en souffrances, en mensonges ou en renoncements, est parfois cher. Mais si cette crise permet de mettre sa vie affective en harmonie avec ses besoins et ses valeurs, elle aura été salutaire pour réussir la seconde moitié de son existence.

mots-clés : Ménage, Divorce, été
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X