L'art de la double vie

Elle arrive chaque mardi et vendredi matin au volant de sa voiture, se gare et file discrètement jusqu'au 4e étage. Dix minutes plus tard, il la rejoint. Vers 13 heures, le traiteur sonne chez eux. Ils ne sont jamais là le soir, jamais là le week-end.C'est lui qui loue le studio. Ils ne reçoivent jamais personne. Qui sont ces gens si discrets ?

Publicité

Pas simple la vie

Elle s'appelle Laura, il se nomme Claude. Ils sont mariés chacun de leur côté et ont des enfants, l'un et l'autre.

Au début, ils se voyaient furtivement dans des hôtels où le "day use" ne choquait personne. Mais ils se sont lassés de ces chambres impersonnelles. Claude, ayant un sens aigu du confort, a loué et meublé ce "sweet home" pour retrouver tranquillement sa dulcinée.

Publicité
Publicité

Double lave-linge, double service de table... Double vie ?

Une situation déstructurante

Alors, vivent-ils une double vie ? Cette façon de compartimenter sa vie en deux pôles s'y apparente.

Mais ni Claude ni Laura ne s'y trompent. Il ne s'agit pas là d'une superposition de deux vies distinctes, parfaites photocopies l'une de l'autre. On passe Noël à droite et à gauche à deux jours d'intervalle, on part en vacances avec les uns puis avec les autres. Bref, on vit deux réalités qui ne se rencontrent jamais.

"Une situation invivable, complètement "déstructurante" et qui tourne souvent mal", constate Edouard Korenfeld, psychothérapeute, qui souligne d'ailleurs que ceux qui supportent longtemps ce genre de vie ont une structure psychique schizoïde.

mots-clés : Rupture, Divorce, Relation

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X