Vidéo associée: 

Mode d'emploi : bien stimuler les zones érogènes féminines

Connaître les zones du corps de sa partenaire les plus érogènes…
C’est la condition sine qua non pour atteindre le plaisir. Mode d’emploi.

Le sein, un organe érectile à explorer
Pourquoi ?
Comme le clitoris, les mamelons se durcissent sous les caresses.
Les stimuler est un excellent moyen d'attiser le désir.
Mordillements, succions... Autant de techniques à tester.
Chez la femme, les seins constituent une sorte de booster de la libido.

Publicité

Le vagin… à la recherche du point G
Pourquoi ?
Les parois du vagin sont tapissées de capteurs sensoriels.
Le frottement opéré par le pénis ou les doigts augmente le plaisir.
Situé à quelques centimètres de l'entrée du vagin, ce point cristallise les fantasmes !
Mais tout le vagin est en fait très érogène.

Le clitoris, l'antre du plaisir
Pourquoi ?
Si le plaisir sexuel était un organe, il serait le clitoris !
Le clitoris est l'arme absolue de la jouissance féminine !
Doté de récepteurs sensibles, il procure de nombreux orgasmes.
Comme le pénis chez l'homme, c'est un organe érectile.

Comment savoir si vous faites bien ?
Pourquoi ?
La stimulation des zones érogènes influence le rythme cardiaque.
L'excitation sexuelle provoquée dilate les vaisseaux sanguins.
Les régions les plus sensibles sont mieux irriguées.
Résultats : sensation de chaleur, rougeurs… sont des signes qui ne trompent pas.

Sources

Remerciements à Stéphanie Hannier, sexologue clinicienne et hypnothérapeute.
masantesexuelle.com

Partager cette vidéo :

Publiée le 07/08/2017
26614 vues
Publicité

Contenus sponsorisés