Vidéo associée: 

Top 3 des médicaments les plus risqués pour le cœur

L’automédication et le cœur
Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (comme l’Ibuprofène) peuvent entraîner des modifications de la tension artérielle, provoquer une arythmie, une insuffisance voire un arrêt du cœur. Le potassium est indispensable au bon fonctionnement du muscle cardiaque, mais en excès il entraîne des troubles du rythme, des hypotensions et même un arrêt cardiaque.

Les médicaments sur prescription
Le Multaq® soigne l’arythmie. Malgré tout, il peut avoir des effets secondaires sur le cœur et doit être prescrit et surveillé par un cardiologue. L’Intrinsa® et le Viagra® qui traitent les troubles sexuels sont aussi à prendre avec précaution et à éviter en cas de pathologies cardiaques connues. La quinine, présente dans l’Hexaquine® par exemple, peut entraîner une arythmie. C’est aussi le cas de l’Anafranil® (antidépresseur) Le Zyban® (sevrage tabagique) augmente la pression artérielle.

Partager cette vidéo :

Publiée le 15/06/2017
21889 vues
Publicité

Contenus sponsorisés