Vidéo associée: 

Pyostacine 500 mg : les effets secondaires

La pyostacine peut provoquer des vomissements, une diarrhée, une pesanteur gastrique ou une infection à clostridium difficile.
elle peut également être responsable de colites aiguës hémorragiques ou de colites pseudo-membraneuses.
-Des affections cutanées ou allergiques
La pyostacine peut provoquer une pustulose exanthématique aiguë, un purpura vasculaire, une éruption bulleuse ou un eczéma. Une hypersensibilité à la pyostacine ou à ses composants peut déclencher : urticaire, œdème de quincke ou choc anaphylactique.
-En cas de grossesse ou d'allaitement
La pyostacine peut être utilisée en cas de grossesse si aucune autre antibiothérapie ne peut être envisagée.
En revanche, la pyostacine ne peut être administrée chez une femme qui allaite ou celle-ci devra nourrir son enfant au biberon.
-Associations non tolérées
La pyostacine ne doit en aucun cas être prescrite en association avec de la colchicine. les conséquences pourraient être fatales. Une association de pyostacine et d'antivitamines k impose une surveillance de la coagulation plus rapprochée (par l’INR).
-Rappel important
Toute apparition de lésions cutanées à la suite de la prise de pyostacine impose l'arrêt du traitement et une consultation.
-Durée du traitement
La pyostacine doit être prise durant toute la durée de la prescription. La disparition des symptômes et de la fièvre ne signifie pas que l'infection est totalement traitée.
-Attention, cette liste d’effets secondaires n'est pas exhaustive. Pour une liste complète, reportez-vous à la notice ou consultez votre pharmacien.

Contenu validé par le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Publicité

Partager cette vidéo :

Publié le: 13/12/2018
600 vues
Publicité
Contenus sponsorisés