Vidéo associée: 

Kenacort Retard 80 mg/2 ml : des effets secondaires

Kenacort Retard 80 mg/2 ml appartient à la famille des corticoïdes. A ce titre, il n'est pas dépourvu d'effets secondaires. Mais lesquels ?

Des troubles du système nerveux

Les maux de tête sont relativement fréquents chez les patients traités par Kenacort retard 80 mg/2 ml. Plus rarement, des cas de convulsions, de syncopes, de paresthésies et de névrites ont été rapportés.

Des troubles oculaires

Le médicament peut favoriser l'opacification du cristallin (cataracte). Il peut aussi être impliqué dans la survenue d'un glaucome, d'une exophtalmie, voire d'une perte d'acuité visuelle (rare).

Des troubles cardiovasculaires

Kenacort retard 80 mg/2 ml peut être à l'origine d'une insuffisance cardiaque congestive. Il accroît le risque d'hypertension artérielle, d'embolie et/ou de thrombophlébite.

Des troubles cutanés

Le médicament peut occasionner des rougeurs au visage, un érythème, un prurit ou un rash. Il peut également influencer la pigmentation de l'épiderme et accentuer la formation d'ecchymoses.

Des troubles musculo-squelettiques

Dans de rares cas, le corticoïde occasionne des courbatures, une faiblesse musculaire, voire une myopathie. Sur le plan osseux, le médicament peut accroître le risque d'ostéoporose ou d'ostéonécrose.

Des troubles généraux

Des douleurs ou des irritations peuvent être ressenties au niveau du point d'injection. Le traitement peut également provoquer de la fatigue, des inflammations et/ou une prise de poids. En cas de traitement prolongé, un régime pauvre en sodium est généralement indiqué par le médecin.

Contenu validé par le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Publicité

Partager cette vidéo :

Publié le: 13/12/2018
469 vues
Publicité
Contenus sponsorisés