Vidéo associée: 

Séparation : les clefs pour se reconstruire. Avec Patrick Estrade, Psychologue et psychothérapeute

Patrick Estrade, psychologue et psychothérapeute, partage pour Medisite quelques clés pour vous remettre d'une séparation.Médisite : Patrick Estrade bonjour, vous êtes psychologue, psychothérapeute, et vous avez publié aux éditions Alpen un livre qui porte sur les clés pour se reconstruire après une séparation. Alors quelles sont les clés pour se reconstruire, déjà la première ? Patrick Estrade : La première, c’est tout bêtement d’accepter la séparation. Je dis tout bêtement parce que ce n’est pas si évident que cela. Pour accepter la séparation, il faut avoir fait un travail, un travail de deuil et dans le travail de deuil il y a le mot travail, c’est-à-dire que ça ne descend pas du ciel, ce n’est pas comme par magie que tout d’un coup on va se trouver neuf, nouvelle, et pouvoir renouer avec la vie amoureuse. C’est un travail et ce travail nécessite qu’on puisse faire le tour des questions qui ont été difficiles. Il faut pouvoir en parler, ne pas rester prostré. En parler avec les amis, avec un psy pourquoi pas, en parler avec sa famille de façon à se lessiver un petit peu de tous ces affects qu’on a encore en soi. Médisite : Est-ce qu’il faut couper les ponts avec la personne dont on vient de se séparer pour se reconstruire ? Patrick Estrade : Oui pour moi cela me semble absolument nécessaire mais évidemment s’il y a des enfants, on est obligé de composé avec. Mais oui il faut vraiment couper les ponts car tant qu’on garde une petite image de l’autre dans notre environnement, on ne peut pas faire ce travail. Il faut une mise à distance pour qu’on puisse passer à autre chose. Médisite : Combien de temps cela peut-il prendre de se reconstruire après une séparation ? Patrick Estrade : Eh bien ça dépend, ça dépend de notre capacité à arrêter de regarder en arrière et regarder en avant. Ca dépend de notre capacité aussi à vouloir prendre avec énergie toutes nos forces pour aller vers un autre avenir. Et pour ce faire il y a une chose qui me semble très importante c’est qu’il faut arrêter de se comparer, de comparer l’autre surtout, de comparer l’autre à notre ancien ou ancienne compagne. Parce que tant qu’on est là-dedans on ne peut pas être libre pour chose, libre pour l’amour. Moi je dis toujours que l’amour guérit l’amour. Pour le reste je renvoie à mon livre qui est paru au éditions Alpen à ce sujet.

Partager cette vidéo :

Publié le: 04/12/2018
1076 vues