Vidéo associée: 

La PMA, qui y a droit ?

Le Dr Charlotte Demerlé-Roux a répondu aux questions de Medisite sur un sujet sensible : la PMA. Interview.Médisite : Dr Charlotte Demerlé-Roux, bonjour. Vous êtes endocrinologue et gynécologue médical. Et vous publiez aux éditions Alpen un ouvrage sur la PMA. Est-ce que vous pouvez nous rappeler ce qu’est la PMA ?Charlotte Demerlé-Roux : La PMA ou procréation médicalement assistée, comprend deux grands volets. D’une part l’insémination intra-utérine, qui peut être fait avec le sperme du conjoint, qu’on appelle l’IAC. Ou avec le sperme d’un donneur, appelé aussi l’IAD. Et d’autre part la fécondation in vitro, plus communément connue sous le nom de FIV, qui peut être couplée ou non à une technique biologique qu’on appelle l’ICSI, qui consiste à injecter un spermatozoïde dans l’ovule. Pour mémoire je rappelle qu’il existe aussi le don d’ovules ou d’ovocytes. Médisite : Alors en ce qui concerne les limites de la PMA, qui a le droit et c’est jusqu’à quel âge ?Charlotte Demerlé-Roux : Pour pouvoir pratiquer une PMA à l’heure actuelle en France, il faut être un couple en âge de procréer, dont les deux personnes sont vivantes, et un couple hétérosexuel. Pour les femmes, une limite d’âge est fixée au 43ème anniversaire. Pour les hommes, il n’y a pas de réelle limite d’âge, mais les centres de PMA s’accordent à dire que l’âge de 60 ans semble raisonnable.Médisite : Est-ce qu’on peut faire confiance aux PMA qui sont pratiqués en Espagne ou en Belgique ?Charlotte Demerlé-Roux : Bien entendu, les centres de PMA espagnols ou belges ont certes pas nos limites légales de prise en charge des patients, qui sont pour nous en France fixées par la Sécurité Sociale, sont des centres qui présentent une réelle rigueur scientifique et qui sont des centres très reconnus dans la communauté médicale. Vous retrouverez tout ça dans mon livre qui est paru aux éditions Alpen.

Partager cette vidéo :

Publié le: 04/12/2018
3071 vues
Publicité

Contenus sponsorisés