Vidéo associée: 

Pourquoi l’aripiprazole peut donner des hallucinations ?

L’aripiprazole, un médicament sous très haute surveillance
Le magazine Compétence 4 met en garde le corps médical et les aidants contre les potentiels effets indésirables de l'aripiprazole. Préconisé chez les patients souffrant de schizophrénie et de troubles bipolaires de type I, ce médicament antipsychotique serait susceptible d’entraîner des hallucinations lorsqu’il est associé à une autre substance neuroleptique.

Un suivi médical très attentif
Les patients faisant l’objet d’un traitement à base aripiprazole doivent nécessairement être suivis étroitement. Tous changements de comportement ou aggravation des troubles psychiques sont à prendre très au sérieux. En effet, la revue médicale Prescrire révèle que de nombreux effets indésirables psychiatriques ont été rapportés aux autorités sanitaires parmi lesquelles figurent des troubles très graves : pensées suicidaires, troubles hallucinatoires, délires, jeu pathologique…

Partager cette vidéo :

Publiée le 04/06/2018
8239 vues
Publicité

Contenus sponsorisés