Vidéo associée: 

Pourquoi ce bouton peut provoquer un infarctus

Boutons du zona et infarctus : que disent les études ?
Le virus de la varicelle-zona provoque la varicelle et parfois, des années après, un zona avec des poussées d’éruptions cutanées localisées et douloureuses… L’étude anglaise publiée en 2015 dans Plos Medicine*, révèle qu’une poussée de zona augmente de 1,7 fois les risques d’infarctus dans la semaine suivante. Une étude sud-coréenne publiée en 2017** indique aussi que le zona augmente de 41 % les risques d’infarctus, les risques étant surtout importants dans l’année d’apparition de la maladie.

Boutons du zona et infarctus : quel est le mécanisme ?
En théorie, le virus entrainerait une inflammation des vaisseaux sanguins, ce qui favoriserait la coagulation du sang. D’où la formation d’un thrombus (caillot de sang) et un risque accru d’infarctus du myocarde. La sévérité de la maladie pourrait aussi avoir une influence… Mais cela reste théorique. Des études complémentaires permettront sans doute de mieux comprendre le mécanisme.

Partager cette vidéo :

Publiée le 15/01/2018
4811 vues
Publicité

Contenus sponsorisés