Vidéo associée: 

Violence des patients, pressions internes… Une infirmière témoigne du mal-être dans la profession

Les infirmières n'en peuvent plus. Douze heures de travail par jour, sans répit, pour un salaire de base de 1.600 euros bruts, elles sont au bord de la rupture. Et le métier n'est pas sans risque: la violence verbale et même physique sont quotidiennes à l'hôpital. "On a des patients avec des pathologies liées au cerveau, il y a des hallucinés qui nous tapent", regrette une infirmière en psychiatrie. À cela s'ajoutent des pressions internes qui s'apparentent à du harcèlement moral.

Publicité

Partager cette vidéo :

Publiée le 17/01/2018
Publicité

Contenus sponsorisés