Vidéo associée: 

TPIY : le Croate de Bosnie Slobodan Praljak s'est empoisonné au cyanure

C'est désormais confirmé par l'autopsie, Slobodan Praljak s'est bien donné la mort en avalant du poison, plus précisément du cyanure de potassium, dont une forte concentration a été retrouvée dans son sang.

"Les résultats préliminaires des analyses toxicologiques ont montré que M. Praljak avait une forte concentration de cyanure de potassium dans le sang", a expliqué le parquet dans un communiqué. "Cela a provoqué une insuffisance cardiaque, soupçonnée d'être la cause de sa mort".

Mercredi, ce Croate de Bosnie avait avalé le contenu d'une fiole sortie de sa poche alors même que le TPI pour l'ex-Yougoslavie confirmait en appel sa condamnation à 20 ans de prison.

L'Institut médico-légal néerlandais a effectué l'autopsie en présence de deux experts croates dépêchés sur place à la demande du Tribunal de la Haye. Un Tribunal qui rendait là son ultime jugement. Mais avant sa fermeture, une enquête interne et celle du parquet néerlandais devront déterminer comment le détenu s'est procuré le poison.

Partager cette vidéo :

Publiée le 01/12/2017
Publicité

Contenus sponsorisés