Vidéo associée: 

Mort de Naomi : "On ne peut trouver aucune excuse", estime Patrick Pelloux

Naomi Musenga est morte en décembre dernier, quelques heures après avoir contacté le Samu, qui ne l'a pas prise au sérieux. Pour Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes de France, "toute la profession se sent responsable".

Publicité

Partager cette vidéo :

Publié le: 09/05/2018
Publicité
Contenus sponsorisés