Vidéo associée: 

Le franc CFA instrumentalisé dans la brouille franco-italienne

Le vice-président du conseil italien Luigi Di Maio réclame des sanctions contre la France qu'il juge responsable du drame des migrants en Méditerranée. Il l'accuse d' " appauvrir l'Afrique " avec le franc CFA, qui servirait à " financer la dette française ". Vérification faite, l'affirmation du ministre italien est fausse.

Publicité

Partager cette vidéo :

Publié le: 30/01/2019
Publicité

Contenus sponsorisés