Vidéo associée: 

La "slamothérapie" de Caylah, artiste malgache engagée auprès des femmes

Dans ce numéro d'"Actuelles", nous évoquons une étude qui montre que les petites entreprises dirigées par des femmes en France tendent à être plus solides et plus pérennes. Les entrepreneures chinoises, elles, font face à une autre problématique-: passé 25 ans, mieux vaut ne plus être célibataire quand on est une femme en Chine... La pression sociale est forte sur celles qui choisissent de résister aux conventions. Reportage à Shanghai.

Publicité

Partager cette vidéo :

Publié le: 02/11/2018
Publicité

Contenus sponsorisés