Vidéo associée: 

La peste de retour à Madagascar

La peste frappe l'île de Madagascar depuis plus d'un mois... Et dans la capitale, Antananarivo, déjà 9 personnes en sont mortes.
Un mouvement de panique s'est emparé de la population qui s'est ruée sur les pharmacies pour acheter masques de protection et antibiotiques. Récurrente sur la Grande île, cette épidémie frappe tous les ans, généralement à partir du mois de septembre. Mais cette fois-ci les zones urbaines sont touchées.

Depuis août, le ministère de la Santé a déjà listé 194 cas suspects de peste et 30 morts dans toute l'île. Habituellement, quelques centaines de cas de peste, qu'elle soit bubonique ou pulmonaire, sont recensés.

Le gouvernement malgache a adopté des mesures d'urgence pour tenter d'enrayer la progression de l'épidémie. Les rassemblements publics dans les rues d'Antananarivo sont interdits et des contrôles ont été mis en place dans l'aéroport de la capitale.

La bactérie de la peste se développe chez les rats, elle est véhiculée par les puces. Chez l'homme, sa forme bubonique se soigne, si prise à temps. Mais sa forme pneumonique, transmise par la toux, peut être fatale en seulement vingt-quatre à soixante-douze heures.

La peste sème à nouveau la peur à Madagascar https://t.co/9oUFFXe68U- Le Monde Planète (@lemonde_planete) 5 octobre 2017

Peste à Madagascar : à Antananarivo, la psychose a gagné les habitants après cinq décès en 48 heures Galaelle #AFP pic.twitter.com/CBwALx9UhD- Agence France-Presse (afpfr) 3 octobre 2017

Madagascar: les écoles de la capitale traitées contre le risque de peste https://t.co/seQcJDmXIK pic.twitter.com/fvhnMFGOKR- RFI (@RFI) 3 octobre 2017

Partager cette vidéo :

Publiée le 05/10/2017
Publicité

Contenus sponsorisés