Décès d'un homme de 57 ans après une attaque de frelon asiatique

Publié le 19 Septembre 2018 à 15h09 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
France Bleu Normandie rapporte le décès d'un homme de 57 ans dans le Calvados, suite à l'attaque de frelons asiatiques. Une autre personne serait hospitalisée. 

© Adobe StockL'arrivée de l'automne ne semble pas avoir chassé les frelons asiatiques ! France Bleu normandie annonce le décès d'un homme de 57 ans, mardi 18 septembre 2018, après avoir été piqué lors d'une attaque de frelons asiatiques. Le drame a eu lieu dans la commune d'Esson à côté de Falaise dans le calvados. Toujorus selon France Bleu Normandie, une autre personne, présente lors de l'attaque aurait, elle aussi, été victime des insectes particulièrement virulents et aurait dû être transportée à l'hôpital, par les pompiers de Clécy et le Smur de Falaise.

6 enfants attaqués début septembre

En ce début de mois de septembre 2018, une autre attaque de frelons asiatiques avait eu lieu dans la ville de Formerie dans l'Oise. 6 enfants âgés de 12 à 13 ans ont été piqués pendant un match de football après avoir involontairement lancé le ballon dans le nid des insect, avait rapporté Le Parisien. Le frelon asiatique est un insecte particulièrement agressif. "Il n’attaque un humain que pour se défendre. Il ne piquera donc que si on s’approche de son nid ; c’est pourquoi la mesure de sécurité à adopter est de rester à au moins cinq mètres de distance d’un nid de frelons. Et, contrairement aux guêpes qui sont attirées par la nourriture que nous mangeons et qui sont donc susceptibles de nous piquer pendant un pique-nique, un frelon asiatique isolé pose peu problème", expliquait Quantin Rome, entomologiste et chargé d'étude au Muséum d'histoire Naturelle (MNHN).

Piqûre de Frelon asiatique quel danger ?

Normalement les piqûres de frelon asiatique ne présentent pas de danger plus qu'une piqûre de guêpe. Mais certaines personnes peuvent être allergiques au venin d'Hyménoptères. Actuellement il n'existe aucun moyen de savoir si on est allergique avant de se faire piquer. Dans ce cas la réaction apparaît normalement dès les premières minutes après la piqûre sous la forme de gonflements importants, urticaires, troubles digestifs, malaises et parfois pire."Le risque de choc anaphylactique est réel et grave, puisque potentiellement mortel, nous avait assuré le Dr Pham-Thi, allergologue à Paris. Chaque année, une vingtaine de personnes en décèdent."Il faut alors composer le 15 (Samu), le 112 (numéro européen des urgences) ou le 18 (pompiers) pour une prise en charge immédiate."En attendant les secours, il est recommandé d’allonger la personne en position latérale de sécurité (PLS) et d’utiliser un stylo d’adrénaline auto-injectable prescrit" chez la personne diagnostiquée allergique au préalable. Celle-ci doit avoir son traitement (composé également d’un antihistaminique et d’un corticoïde par voie orale si besoin) sur elle en permanence et prévenir son entourage de ce risque allergique. Dans le cas de l'homme décédé dans le calvados mardi dernier, aucune information concernant une éventuelle allergie n'a été révélée.

Vidéo : Invasion de frelons asiatiques : le Var particulièrement touché

Contenus sponsorisés