Vidéo associée: 

Cancer de la prostate : le traitement hormonal favorise la dépression

Les hommes qui reçoivent une hormonothérapie après l'ablation de leur prostate, auraient 80 % plus de chances de faire une dépression, selon une étude Danoise. Le cancer de la prostate est la tumeur la plus fréquente chez les hommes.
Et l'hormonothérapie est un traitement courant, surtout après une rechute. Si le fait même d'avoir un cancer, et l'échec de la chirurgie, peuvent déjà miner le moral. La déprivation androgénique pourrait renforcer ce mal-être et induire un état dépressif. Celle-ci bloque, en effet, la production de testostérone, influant ainsi sur l'humeur. À cela s'ajoutent d'autres effets indésirables, liés à la chirurgie et à l'hormonothérapie, tels que la dysfonction érectile et l'incontinence urinaire. d'autres facteurs de dépression. Un suivi multidisciplinaire des patients permettrait d'en détecter au plus tôt les signes.

Pour en savoir plus : https://www.medisite.fr/cancer-de-la-prostate-cancer-de-la-prostate-lhormonotherapie-augmente-de-80-le-risque-de-depression.5509462.524085.html

Publicité

Partager cette vidéo :

Publié le: 07/05/2019
8871 vues
Publicité
Contenus sponsorisés