Vidéo associée: 

Betmiga® : des risques de maladies cardiovasculaires accrus

Les antispasmodiques urinaires à base de mirabegron, tels que le betmiga®,pourraient accélérer l'athérosclérose et augmenter les risques cardiovasculaires. Des chercheurs suédois ont administré cette molécule à des souris. En activant leur graisse brune, ce traitement a fait grimper leur taux de mauvais cholestérol. Ce processus a aussi accéléré la croissance de la plaque d'athérosclérose chez les cobayes, une pathologie connue pour favoriser les crises cardiaques et les AVC. D'autres études ont montré que le mirabegron peut activer la graisse brune chez les humains. Les chercheurs invitent donc à la prudence, et envisagent d'approfondir ces recherches, afin de vérifier si leur théorie est transférable à l'homme.

Pour en savoir plus : L’antispasmodique urinaire Betmiga® augmenterait le risque de maladies cardiovasculaires
https://www.medisite.fr/medicaments-et-risques-sante-lantispasmodique-urinaire-betmigar-augmenterait-le-risque-de-maladies-cardiovasculaires.5510722.70.html

Publicité

Partager cette vidéo :

Publié le: 14/05/2019
5784 vues
Publicité
Contenus sponsorisés