Vidéo associée: 

Son indigestion était en fait une un infarctus déguisé

Souffrant de maux d’estomac, une mère de famille pensait faire une indigestion. C’était en fait le symptôme d’un infarctus “silencieux”. Plus tard dans la journée, elle ressent une vive douleur du côté gauche. Son mari la conduit aussitôt à l'hôpital, où les médecins découvrent qu'il s'agit de sa seconde crise cardiaque ce jour-là. En plein examen, la patiente subit un arrêt cardiaque. Les médecins parviennent à la ranimer, et elle se réveille quelques heures plus tard. Les infarctus silencieux seraient plus fréquents chez les femmes, car elles auraient une tolérance plus élevée à la douleur. Ils ne sont pas pour autant moins graves, et peuvent causer d'importants dommages.
L'arrêt cardiaque, notamment, est une conséquence possible de l'infarctus.

Pour en savoir plus : ''INFARCTUS SILENCIEUX : ELLE PENSAIT FAIRE UNE INDIGESTION… C’ÉTAIT UNE CRISE CARDIAQUE !''https://www.medisite.fr/infarctus-infarctus-silencieux-elle-pensait-faire-une-indigestion-cetait-une-crise-cardiaque.5530176.714176.html

Partager cette vidéo :

Publié le: 28/08/2019
21872 vues