Vidéo associée: 

Smartphones : ils augmentent vos risques de traumatisme crânien

Le nombre de blessures à la tête et au cou liées à l'utilisation des portables a fortement augmenté depuis 2007, date qui marque le début de l'ère des smartphones.
C'est ce que révèle un rapport, publié dans Jama Otolaryngol Head Neck Surgery. En vingt ans, près de 76 000 américains auraient été blessés de cette manière. Une grande partie d'entre eux, parce qu'ils envoyaient des textos en marchant. Dans 33,1 % des cas, la tête était touchée ; et le cou 12,5 % du temps. Les personnes âgées de 50 à 64 ans semblent plus susceptibles de souffrir d'une blessure indirecte, comme une chute, alors que 82 % des moins de 13 ans ont subi une blessure mécanique directe. le Dr Paskhover, auteur de l'article, alerte contre le risque de traumatisme crânien qui peut entraîner de graves séquelles, voire la mort. Il rappelle que consulter son smartphone en marchant rend moins vigilant à son environnement.

Partager cette vidéo :

Publié le: 06/12/2019