Vidéo associée: 

37° C : et si notre température corporelle de référence était faussée ?

La température de 37° C est utilisée comme repère, pour définir si l'on est en bonne santé. Cette norme a été définie par le physicien allemand Wunderlich, en 1851, et a perduré. Mais depuis un certain temps, les scientifiques soupçonnent que ce chiffre devrait être ajusté. Les chercheurs ont longtemps mis en cause les thermomètres de l'époque, moins fiables. Une nouvelle étude révèle que le corps humain se serait en fait progressivement refroidi. Entre 1800 et 2000, les hommes auraient ainsi perdu 0,59° C. Cela représente une baisse constante de 0,03° C par décennie. L'évolution de l'environnement dans lequel nous vivons et notre accès aux soins de santé pourraient expliquer cette modification physiologique. l'inflammation est en effet vectrice de fièvre. Or, les infections chroniques ont diminué depuis le XIXe siècle.
Cela peut avoir entraîné une diminution de la température de notre organisme.

Pour en savoir plus : La température “normale” de notre corps ne serait finalement pas 37° C : https://www.medisite.fr/carnet-de-sante-la-temperature-normale-de-notre-corps-ne-serait-finalement-pas-37deg-c.5552523.113.html

Partager cette vidéo :

Publié le: 10/01/2020