Plage : le sable peut-il nous rendre malade ?

La mer, le sable fin... On en rêve toute l'année. Mais de vilaines bactéries peuvent se cacher sous votre serviette et gâcher vos vacances. Gastro-entérite, mycoses, vers... Le point sur ce que l'on risque vraiment à la plage avec Patrick Monfort, directeur de recherche au CNRS.

Publicité

Certains étés, il arrive que la baignade soit interdite à cause de la présence de bactéries pouvant rendre malade les baigneurs. Et le sable alors ? En 2009, des chercheurs américains publient les résultats de leur étude dans l'American J ournal of Epidemiology, destinée à évaluer le risque de gastro-entérite ou autres types de maladies intestinales liées à la présence de germes pathogènes dans le sable. Résultat ? 10 à 12 jours après avoir été à la plage, les plus touchés par la gastro-entérite étaient ceux ayant joué ou creusé dans le sable.

Publicité
Publicité

"Le risque ne provient pas vraiment du sable en lui-même. Comme il est chaud et sec c'est un environnement peu favorable à la survie ou au développement des bactéries", explique Patrick Monfort, directeur de recherche au CNRS. Ce sont les baigneurs qui peuvent surtout générer autour d'eux des apports contaminants qu'ils portent sur eux. "Si on observe bien le comportement des personnes sur la plage, nombreux sont les parents qui laissent leurs enfants faire leurs besoins au bord de l'eau dont les matières fécales contiennent des bactéries. Il est bon de souligner que ce phénomène pourrait avant tout provenir d'un vrai manque de sanitaires et d'aménagements au bord des plages", explique-t-il.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X