Plage : le sable peut-il nous rendre malade ?

La mer, le sable fin... On en rêve toute l'année. Mais de vilaines bactéries peuvent se cacher sous votre serviette et gâcher vos vacances. Gastro-entérite, mycoses, vers... Le point sur ce que l'on risque vraiment à la plage avec Patrick Monfort, directeur de recherche au CNRS.

Publicité

 

Le staphylocoque doré est connu pour être une des bactéries qui cause le plus d'infections nosocomiales en milieu hospitaliser. Beaucoup d'entre-nous sont déjà porteurs de cette bactérie sans être malade, mais il arrive qu'elle devienne pathogène et cause infections et intoxications alimentaires. Il est également possible de contracter la bactérie par "des eaux non traitées, des objets contaminés ou des sol souillés" explique l'Inserm. La plage fait-elle partie des zones à risque ?

En 2012, une étude menée par les chercheurs de l'université de Miami (Etats-Unis), a étudié la présence de staphylocoque doré sur le sable et dans l'eau. Résultat ? La bactérie a été détectée dans 59% des échantillons d'eau de mer et dans 53% des ceux contenant du sable. Néanmoins, aucune étude de ce genre n'a été effectuée sur les plages françaises. Les chercheurs expliquant que tout dépend de la température de l'eau et du climat, la situation pourrait être différente dans l'Hexagone.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X