USA : une épidémie de salmonellose sévit à cause de tortues de compagnie !

Aux États-Unis, une épidémie de salmonellose causée par des tortues de compagnie sévit dans 13 États. Cette maladie aurait déjà touché 21 personnes.

Le Center for Disease Control and Prevention des États-Unis a annoncé il y a quelques jours que 7 personnes ont été hospitalisées à cause d’une épidémie de salmonellose, causée par des tortues de compagnie.

Pour le moment, aucun décès n’a été signalé mais au total 21 personnes ont été touchées par cette maladie.

Épidémie de salmonellose : des tortues de compagnie pointées du doigt !

Selon le CDC, n’importe quelle tortue peut transporter des salmonelles, même si elle semble propre et en bonne santé. C’est pourquoi il est essentiel de se laver soigneusement les mains à l'eau et au savon immédiatement après en avoir touché ou nourri une.

Les autorités avaient déjà alerté les particuliers sur les risques engendrés par les "nouveaux animaux de compagnie" (serpent, lézards, tortues…).

Toutes les personnes qui ont eu un contact avec un NAC ont des chances de contracter la salmonellose, une infection qui se manifeste par des diarrhées et de la fièvre, mais qui peut dans certains cas exceptionnels être mortelle. Les reptiles peuvent également être à l'origine d'infections non digestives, comme des méningites.

Selon deux études françaises publiées le 7 janvier 2014 dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), 77 cas d'infections liées à une exposition aux reptiles chez des jeunes enfants ont été recensés depuis 20 ans, dont trois ont abouti à des décès. Deux enfants sont morts suite à une salmonellose, tandis qu'un autre, âgé de moins de six mois, est décédé d'une méningite.

La salmonellose : une bactérie mise en cause

En France, on estime que les salmonelles sont responsables de 26% des décès par intoxication alimentaire. Elles provoquent une maladie appelée la salmonellose.

Les bactéries “salmonelles” peuvent être présentes dans le tube digestif des mammifères (porcs, bovins) et des oiseaux (volailles domestiques) sans que ceux-ci ne présentent de symptômes. Certaines souches peuvent également provenir d’animaux à sang froid (reptiles, tortues) ou encore d’animaux aquatiques (mollusques, poissons).

Les salmonelles présentes dans les matières fécales des animaux peuvent contaminer les pâturages, les sols et l’eau, puis y survivre pendant plusieurs mois. L’environnement et l’eau non traitée peuvent donc également représenter une source de contamination.

La contamination de l’homme se fait généralement par le biais d’aliments contaminés (95% des cas, principalement par les aliments crus), mais aussi par contact avec des individus, animaux infectés (y compris les animaux de compagnie) ou humains porteurs sains (personnes contaminées mais ne présentant aucun symptôme).

Les aliments les plus fréquemment impliqués sont les œufs et les produits à base d’œufs crus ou ayant subi un traitement thermique insuffisant, les produits laitiers, ainsi que les viandes peu cuites (bovins, porcs et volailles). Cependant, certains cas font état de nombreux autres aliments (végétaux crus, coquillages, etc.).

Comment éviter d'être contaminé ?

Quelques gestes simples d’hygiène permettent de limiter les risques de contamination. Il est ainsi essentiel de :

  • Bien se laver les mains après un contact avec un animal vivant, voire éviter les contacts avec les reptiles de compagnie pour les personnes vulnérables (immunodéprimés, nourrissons, femmes enceintes).
  • Bien se laver les mains après avoir manipulé des aliments crus (œufs, viandes, légumes...) et nettoyer soigneusement le plan de travail ayant servi aux préparations.
  • Bien cuire les aliments et en particulier les viandes de porc et de volaille, ainsi que les viandes hachées.
  • Conserver les œufs à une température stable et éviter l'effet froid/chaud qui facilite la pénétration des pathogènes de la coquille vers l’intérieur de l’œuf.
  • Ne pas laver les œufs avant de les stocker car ce nettoyage fragilise la surface de la coquille, ce qui peut favoriser la pénétration des micro-organismes.
  • Préparer les recettes à base d’œufs sans cuisson dès que vous avez acheté les œufs (mayonnaise, crèmes...).
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

"Tortues de compagnie liées à une éclosion de salmonelle : CDC", WebMD, 10 octobre 2019. 

Salmonellose, Anses, 22 décembre 2017.