Quelles sont les causes du diabète de type 1 ?

Le diabète de type 1 entraîne la destruction des cellules du pancréas chargées de fabriquer l’insuline, les cellules béta des îlots de Langerhans.

Or l’insuline est indispensable pour réguler le taux de sucre dans le sang (la glycémie). Pour pallier cette défaillance, les diabétiques de type 1 doivent pratiquer des injections d’insuline chaque jour.

Le problème ? Ce traitement est lourd et contraignant. De plus, chez certaines personnes, sans que l’on sache vraiment pourquoi, les injections d’insuline ne sont plus aussi efficaces au fil des années.

Photo : un îlot de Langerhans

Photo : un îlot de Langerhans© Creative Commons

Crédit : User:Polarlys — Travail personnel © CC - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by/2.5/

Greffes du pancréas : qui peut en bénéficier ?

Dans le monde entier, de nombreuses équipes de recherche planchent depuis des années pour trouver de nouvelles solutions au traitement du diabète, tant pour soulager les malades que pour parvenir, enfin, à une solution définitive et guérir le diabète.

La greffe (ou transplantation) du pancréas est une des solutions proposées aujourd’hui, parallèlement au greffon des cellules pancréatiques (on prélève uniquement les cellules pancréatiques sur un donneur sain) Elle concerne les malades qui ont un diabète instable ou compliqué à maîtriser (malgré l’insulinothérapie) ou les diabétiques qui souffrent également d’insuffisance rénale.

Photo : schéma du pancréas, vue antérieure

Photo : schéma du pancréas, vue antérieure© Creative Commons

Crédit : BruceBlaus. When using this image in external sources it can be cited as: Blausen.com staff (2014) © CC - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/

Cellules souches : vers un traitement sans insuline ?

Contrairement au greffon de cellules pancréatique qui nécessite un donneur et s’assortit de risque de rejet, pouvoir fabriquer des nouvelles cellules pancréatiques saines à partir de cellule souche est aujourd’hui la voie d’avenir pour traiter le diabète.

Les recherches, en cours, visent à multiplier en laboratoire les cellules souches (les cellules qui se trouvent en chacun de nous et qui génèrent toutes les cellules différenciées dont nous avons besoin) capables de produire l’insuline.

Les premiers essais cliniques sont d’ores et déjà concluants et laissent envisager, dans un avenir assez proche, une révolution dans le traitement du diabète.

La thérapie cellulaire pourrait-elle à terme s'adresser à tous les patients diabétiques ?

Réponse du Dr Natalia Leston, endocrinologue, diabétologue :

"La thérapie cellulaire s’adresse uniquement aux diabétiques de type 1. Les diabétiques de type 2 ont un pancréas qui fonctionne, c’est un tout autre problème (l’insulinorésistance est en général en relation avec le surpoids). Pour le diabète de type 1, ce serait l’idéal. Pour l’instant la seule solution définitive au diabète de type 1 est la greffe du pancréas (provenant d’un don d’organe d’une personne décédée). C’est une opération lourde, avec des risques de complications et surtout peu de donneurs. Avec la thérapie cellulaire à partir de cellules souches, on pourrait s’adresser à un plus grand nombre de diabétiques."

Photo : colonie de cellules souches en culture

Photo : colonie de cellules souches en culture© Creative Commons

Crédit : Id711 sur Wikipédia anglais — Transféré de en.wikipedia à Commons par Sreejithk2000 utilisant CommonsHelper. © CC - Licence : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Human_embryonic_stem_cell_colony_phase.jpg

Sites d’informations et associations

https://www.federationdesdiabetiques.org/federation/presentation

https://infos-diabete.com/greffe-cellules-souches-traitement-diabete/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.