Viagra, pilule de discorde ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteUn nouvel effet secondaire pour la célèbre pilule bleue ? Le Viagra et autres inducteurs de l’érection seraient à l’origine de nombreux divorces dans les pays anglo-saxons. En effet les épouses se plaignent d’être harcelées sexuellement ou trompées par leurs hommes qui ont retrouvé force et vigueur.
homme et femme regardant sous-vêtements - concept d'impuissance© iStockIstock

Une nouvelle vigueur sexuelle

"Plusieurs de mes amies sont confrontées comme moi aux assauts répétés de leurs maris depuis qu’ils prennent du Viagra" constate Karen Lind, jeune retraitée de 61 ans dans l'État de Virginie aux États-Unis.

Ces "sexagénaires" n’ont pourtant pas toujours été des vierges effarouchées, mais avec l’âge, elles ont accepté l’idée que la libido dans le couple puisse décliner. Avec l’arrivée du Viagra en 1998, le paysage de la sexualité aux États-Unis s’est en effet profondément modifié. Certes de nombreux mariages ont été sauvés, chez les seniors en particulier, grâce à une vie sexuelle redevenue satisfaisante.

Mais d'autres couples, auparavant sans histoire, ont été déstabilisés par la brusque réactivation de la sexualité du compagnon.

"Chéri, il manque un comprimé"

Cependant certains couples ont été déstabilisés pour d’autres raisons : "J’étais plutôt contente que mon mari prenne du Viagra car cela nous permettait de nous amuser davantage ensemble. Mais j'ai découvert qu’il emmenait son pilulier en voyage d’affaires et qu’au retour, il manquait plusieurs comprimés" témoigne Barbara, 55 ans, qui a immédiatement demandé le divorce avec dommages et intérêts.

Selon Charles Shainberg, président des avocats matrimoniaux aux États-Unis, "un nombre croissant de vieux couples se présente dans nos cabinets pour divorcer sans raison explicite. Un divorce sur quinze serait lié directement ou indirectement à l’usage du Viagra".

Des fêlures dans le couple

Pourtant, selon le Dr Catherine Solano, sexologue à l’hôpital Cochin (Paris), si le Viagra peut déclencher un tel "démon de midi", il révèle en fait les fêlures qui préexistaient dans le couple et qu’aucun des deux partenaires n’osait s’avouer.

"L’irruption dans la relation d’une nouvelle sexualité du fait de la prise du Viagra confronte le couple au désir, au sens large, de chacun. C’est l’occasion pour le couple de constater, par exemple, l’absence de désir de l’épouse pour son mari" poursuit le Dr Solano.

C’est souvent aussi une période où les enfants prennent leur envol et les parents sont confrontés au syndrome du nid vide avec un tête-à-tête conflictuel. Des circonstances qui vont fragiliser le couple et conduire au divorce.

Une chance pour beaucoup de couples

Outre le risque de déstabiliser le couple, il existe deux freins à l’utilisation de ces inducteurs de l’érection : les effets secondaires (céphalées, visions bleutées…) et le prix élevé du médicament (environ 12 € le comprimé).

Il reste que l’arrivée des inducteurs de l’érection comme le Viagra, Cialis ou Lévitra constitue plutôt une chance pour la plupart des couples : "Si les assises affectives sont suffisamment fortes pour l’un et l’autre, l’épouse est habituellement plutôt contente de redécouvrir avec son homme les plaisirs de l’amour. D’autant qu’avec le temps, la sexualité dans le couple peut s’épanouir, avec moins de gêne de part et d’autre pour faire savoir ce qui fait plaisir" conclut le Dr Solano.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):