Viagra® : mode d'emploi
Sommaire

Quels sont les risques du Viagra® ?

Quels sont les risques du Viagra® ?© IstockComme tout médicament, le Viagra® n'est pas sans risque. Il peut entraîner plusieurs effets indésirables, surtout après les premières prises.

  • Maux de tête, sensation de chaleur, rougeurs au niveau du visage : "Ils sont observés chez 8 à 12% des patients. En général, quand le patient poursuit le traitement, ces effets sont moins présents", précise le Dr Sylvain Mimoun, gynécologue et andrologue.
  • Troubles de la vision : "6 à 10% d'hommes peuvent voir un halo bleu quand ils regardent quelque chose". Cet effet est généralement de courte durée.
  • Troubles de la tension, évanouissement, saignement de nez, troubles de l'audition : 1 à 10 patients sur 10 000 selon Pfizer.

Quand consulter ? "L'intérêt du Viagra® c'est de rendre service. Si sa prise est associée à de légers maux de tête, on peut prendre du paracétamol et poursuivre le traitement. Si les effets sont vraiment gênants, on appelle sans attendre son médecin", précise le spécialiste.

Attention : Le Viagra® (mais aussi le Cialis® et le Levitra®) peut entraîner des érections prolongées. Si elle dure plus de 4 heures, contacter un médecin en urgence.

Demandez toujours l'avis d'un médecin avant de prendre des inducteurs d'érection.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

L'homme nouveau expliqué aux femmes, ed.Leduc.S, Dr Gérard Leleu, 2006 
Médicament, le guide pratique de la famille, Dr Stéphane Guidon et Dr Jean-Louis Peytavin, ed.Prat, 2007 
Docteur, c'est la prostate ?, Dr Patrick Pfeifer, ed.Alpen, 2006 
Notice du Viagra, Pfizer 
Notice du Cialis, Lilly 
Notice du Levitra, Bayer AG 
(1)Sildenafil for treatment of lung fibrosis and pulmonary hypertension : a randomised controlled trial, Ghofrani HA, Wiedemann R, Rose F, Schermuly RT, Olschewski H,
Weissmann N, Gunther A, Walmrath D, Seeger W, Grimminger F, Lancet 2002 ; 360 : 895-900.
(2)Sildenafil- and cardiomyocyte-specific cGMP signaling prevents cardiomyopathic changes associated with dystrophin deficiency, by M. Khairallah, R. J. Khairallah, M. E. Young, B. G. Allen, M. A. Gillis, G. Danialou, C. F. Deschepper, B. J. Petrof, and C. Des Rosiers PNAS | May 13, 2008 | vol. 105 | no. 19 | 6789-6790 
(3) BERMAN JR et coll. Effect of sildenafil on subjective and physiologic parameters of the female sexual response in women with sexual arousal disorder. J Sex Marital Ther 2001 Oct-Dec;27(5):411-20 

La rédaction vous recommande sur Amazon :