Viagra® : mode d'emploi
Sommaire

Viagra® : gare aux mélanges médicamenteux !

Viagra® : gare aux mélanges médicamenteux !© IstockLe Viagra® multiplie l’action hypotensive (baisse de la tension artérielle) de certains médicaments appelés "dérivés nitrés". Il faut donc absolument éviter de les prendre en association. "Cela peut même aller jusqu'à l'évanouissement de la personne", prévient le Dr Sylvain Mimoun, gynécologue et andrologue.

Prenez-vous des dérivés nitrés ? Ces médicaments sont prescrits dans le traitement d'une crise d'angine de poitrine, d'une insuffisance cardiaque (chronique ou aiguë), ou après un infarctus.

Exemple de dérivés nitrés : Isocard®, Natispray®, Discotrine®, Epinitril®, Risordan®, Trinipatch®, Trinitrine mylan®.

Cialis® et Levitra® : Ils sont aussi contre-indiqués avec les dérivés nitrés.

Demandez toujours l'avis d'un médecin avant de prendre des inducteurs d'érection. Prévenez toujours que vous prenez des dérivés nitrés.

Viagra®, efficace après un cancer de la prostate ?

Parce qu'elle peut endommager les nerfs et les vaisseaux qui contrôlent l'érection, l'opération d'un cancer de la prostate entraîne fréquemment des troubles érectiles. "En cas d'ablation totale de la prostate, les problèmes d'impuissance sont présents dans 80% des cas", précise le Dr Patrick Pfeifer, urologue (Docteur, c'est la prostate ?). Le Viagra® (ou d'autres inducteurs d'érection comme le Cialis et le Levitra) peut alors être d'une aide précieuse pour retrouver des érections de qualité. "Il peut donner de bons résultats. S'il y a prostatectomie totale (ablation de la prostate), il est efficace dans 50% des cas, à condition de prendre la forme la plus dosée (100mg)."

Attention : Contrairement à ce qu'on pense souvent, l'opération de l'adénome prostatique (hypertrophie bénigne) ne rend pas impuissant. La seule répercussion peut être l'éjaculation rétrograde. Nul besoin dans ces conditions de prendre du Viagra®.

Demandez toujours l'avis d'un médecin avant de prendre des inducteurs d'érection.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

L'homme nouveau expliqué aux femmes, ed.Leduc.S, Dr Gérard Leleu, 2006 
Médicament, le guide pratique de la famille, Dr Stéphane Guidon et Dr Jean-Louis Peytavin, ed.Prat, 2007 
Docteur, c'est la prostate ?, Dr Patrick Pfeifer, ed.Alpen, 2006 
Notice du Viagra, Pfizer 
Notice du Cialis, Lilly 
Notice du Levitra, Bayer AG 
(1)Sildenafil for treatment of lung fibrosis and pulmonary hypertension : a randomised controlled trial, Ghofrani HA, Wiedemann R, Rose F, Schermuly RT, Olschewski H,
Weissmann N, Gunther A, Walmrath D, Seeger W, Grimminger F, Lancet 2002 ; 360 : 895-900.
(2)Sildenafil- and cardiomyocyte-specific cGMP signaling prevents cardiomyopathic changes associated with dystrophin deficiency, by M. Khairallah, R. J. Khairallah, M. E. Young, B. G. Allen, M. A. Gillis, G. Danialou, C. F. Deschepper, B. J. Petrof, and C. Des Rosiers PNAS | May 13, 2008 | vol. 105 | no. 19 | 6789-6790 
(3) BERMAN JR et coll. Effect of sildenafil on subjective and physiologic parameters of the female sexual response in women with sexual arousal disorder. J Sex Marital Ther 2001 Oct-Dec;27(5):411-20 

La rédaction vous recommande sur Amazon :