Sommaire

Les antihypertenseurs à l'origine d'impuissance

Délivrés en cas d’hypertension artérielle ou après un infarctus, "certains antihypertenseurs peuvent diminuer la lubrification vaginale et être responsables d’impuissance (surtout quand on prend ceux de type bêtabloquant)", prévient le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue.

Alternatives possibles : Votre médecin peut peut-être vous proposer d’autres antihypertenseurs dits "inhibiteurs de l’enzyme de conversion " tels que l’Enalapril® qui induisent moins de troubles sexuels.

Exemples d’antihypertenseurs responsables d’impuissance : Sectral® (Acebutolol), Avlocardyl® (Porpranolol)...

Les anti androgéniques peuvent faire rétrécir le pénis

Les anti androgéniques, prescrits essentiellement en cas de cancer de la prostate, bloquent la production d’hormones mâles. Résultat : " Ils font baisser le désir, l’érection et peuvent aussi entraîner une involution du pénis qui se rétrécit ", explique le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue.

Alternatives possibles aux anti androgéniques : " On peut utiliser d’autres thérapies comme l’intervention chirurgicale, la chimiothérapie ou les rayons, mais celles-ci ont parfois les même effets secondaires sur la sexualité ", précise le médecin.

Exemples d’anti-androgéniques néfastes à la libido : Eulexine® (Flutamide), Androcur® (Acétate de cyprotérone)...

Anti-ulcéreux : ils peuvent entrainer des dysfonctions érectiles

Prescrits pour protéger l’estomac des attaques acides, les médicaments anti-ulcéreux peuvent nuire à la sexualité masculine. "Ceux de type antihistaminique H2 ont par exemple été impliqués dans la survenue de dysfonctions érectiles", indique le Dr Stéphane Droupy, urologue au CHU de Kremlin Bicêtre (1). Ils diminuent aussi, selon lui, le plaisir sexuel et la libido. Cet effet indésirable est toutefois réversible à l’arrêt du traitement.

Alternatives possibles : Vous ne devez ni interrompre ni changer de traitement sans consulter votre médecin. Seul un spécialiste peut modifier votre traitement. Le Mopral® (Oméprazole) est par exemple un anti-ulcéreux sans H2.

Exemples d’anti ulcéreux de type H2 responsables de troubles érectiles : Raniplex® (Ranitidine), Tagamet® (Cimétidine)...

Médicaments anticholestérol : gare aux pannes !

Délivrés en cas d’excès de cholestérol ou de triglycérides, certains hypolipidémiants à base de statines et de fibrates peuvent être responsables de troubles érectiles.

Alternatives possibles :" On peut se passer de la plupart de ces médicaments, en recourant à une diététique agréable basée sur de bonnes graisses riches en oméga 3, car il est plus important d’augmenter le bon cholestérol que de baisser le cholestérol en général, " explique le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue. Cependant, attention, n’arrêtez pas un traitement sans en parler à votre médecin.

Exemples d’hypolipodémiants à l’origine de troubles érectiles : Befizal® (Fibrate), Lodales® (Simvastatine)...

Diurétiques : 30% de risque de troubles érectiles !

Conseillés pour traiter l’hypertension ou l’insuffisance cardiaque, " les diurétiques de type spironolactone bloquent la synthèse de la testostérone et entraînent une baisse des capacités érectiles. Les autres induisent une impuissance chez 30% des patients à cause de la fuite de potassium dans les urines ce qui empêche l’engorgement des tissus érectiles ," explique le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue.

Alternatives possibles : Si les troubles sexuels sont vraiment gênants, consultez votre médecin. Il pourra peut-être vous prescrire un autre diurétique.

xemples de diurétiques néfastes pour l’érection : Aldactone® (Spironolactone ) et Modurétic® (Hydro-Chlorothiazide )

Antidépresseurs et neuroleptiques peuvent retarder l'éjaculation

Prescrits pour soigner la dépression et les troubles psychiatriques, les antidépresseurs et les neuroleptiques peuvent nuire à la sexualité. Comme l’explique le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue : " Ils perturbent souvent l’érection et diminuent le désir." D’autres effets comme l’éjaculation retardée et la difficulté à l’orgasme, ont été observés chez certains patients selon l’enquête "Elixir" publiée en 2003 (2).

Alternatives possibles : Du côté des antidépresseurs le Dr Stéphane Droupy, urologue (1) recommande l’Athymil® (Miansérine) et la Vivalan® (Viloxazine) qui provoqueraient moins d’effets secondaires sexuels.

Exemples de neuroleptiques néfastes à la sexualité : Risperdal® (Rispéridone), Moditen® (Fluphénazine)...

Exemples d’antidépresseurs néfastes à la sexualité : Prozac® (Fluoxétine) Anafranil® (Clomipramine)...

Les tranquillisants diminuent le désir

Anxiolytiques et somnifères peuvent nuire à votre sexualité ! Par exemple " ceux de type benzodiazépine peuvent parfois diminuer le désir ", explique le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue. " Ils n’ont en revanche aucune action directe sur les processus d’érection ", précise-t-il.

Alternatives possibles : Pour les somnifères, mieux vaut les prendre après avoir fait l’amour ! Dans tous les cas, n’arrêtez pas un traitement sans avis médical et n’hésitez pas à parler à votre praticien des troubles rencontrés.

Exemples de somnifères de type benzodiazépines : Valium Roche® (Diazepam), Mogadon® (Nitrazépam)

Exemples d’anxiolytiques de type benzodiazépines : Temesta® (Lorazépam), Lexomil® (Bromazépam)

Antibiotiques : risques de mycoses vaginales

Prescrits en cas d’infection bactérienne, les antibiotiques peuvent provoquer des mycoses vaginales, sources de rapports douloureux. "La quantité de champignons dans le vagin est régulée par les bactéries qui y vivent. Si un antibiotique tue les bactéries, les champignons vont proliférer", explique le Dr Miriam Stoppard dans son livre "Le guide de l’entente sexuelle".

Alternatives possibles : Si vous êtes sujette aux mycoses vaginales, prévenez le médecin. Il pourra adapter sa prescription antibiotique en fonction.

Exemples d’antibiotiques pouvant causer des mycoses : Augmentin® (Amoxicilline), Cefaperos® (Céfatrizine )

La pilule contraceptive cause de sécheresse vaginale

Certaines utilisatrices de pilules contraceptives associant les œstrogènes et la progestérone les accusent de nuire à leur plaisir sexuel. "Il y a effectivement des pilules qui réduisent la libido et assèchent les muqueuses vaginales mais ça dépend des femmes. Toutes ne réagissent pas de la même façon", relativise le Dr Gérard Leleu.

Alternatives possibles : Si c’est vraiment handicapant, parlez-en à votre médecin. Il pourra peut-être vous prescrire une autre pilule, plus oestrogénique.

Exemples de pilules responsables de sécheresse vaginale : Adepal® (Lévonorgestrel, Ethinylestradiol ), Jasmine® (Ethinylestradiol , Drospirénone)

Sources

Remerciement au Dr Gérard Leleu, sexologue, auteur du "Guide des couples heureux ", Leduc.S, 2010

"Le guide de l’entente sexuelle ", Dr Miriam Stoppard, Hachette Livres, 1992

(1) Article" Médicaments et sexualité " du Dr Stéphane Droupy, urologue au CHU de Kremlin Bicêtre dans le périodique "Progrès en urologie-FMC" de septembre 2002, édité par l’Association Française d’Urologie.

(2) Enquête "Elixir, évaluation des dysfonctions sexuelles chez 4557 patients dépressifs en France, de Bonierbale, Lancon, Tignol, Curr. Med.Res. Opin., 2003; 19 : 114-124.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.