Pannes au lit : 5 positions à éviter

Le lotus : sensuelle mais inconfortable

La position du lotus c’est l’érotisme par excellence ! Deux corps presque enroulés l’un avec l’autre, et deux amants qui se font face pour se toucher et s’embrasser à leur guise plus rapprochés que jamais.

Publicité
Publicité

Oui mais voilà ! En cas de problème d’érection, elle n’est pas forcément recommandée. Les troubles de la vigueur affectent la turgescence de la verge, c'est-à-dire l’afflux sanguin dans les corps caverneux qui permettent sa rigidité.

La position : la posture est simple, l'homme s'installe en tailleur alors que la femme le chevauche. L'union des deux corps face-à-face favorise un échange complice et intense. L'allure de la pénétration est contrôlée par la femme qui peut l'intensifier par des coups de reins plus ou moins rapides. L'amant peut en profiter pour créer un moment sensuel en caressant et en embrassant sa partenaire.

Pourquoi c'est déconseillé : les corps des deux amants enroulés l’un avec l’autres avec aucune position de levier bougent difficilement. Il y a très peu de va-et-vient possibles et dans le cas d’une érection qui manque de rigidité cela risque de limiter les sensations.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X