Douleur aux testicules : 5 causes possibles

Publié le 01 Novembre 2017 par La Rédaction Médisite | Mis à jour le 18 Septembre 2018 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Souvent préoccupante, la douleur à un testicule au toucher n’est pas toujours synonyme de gravité. De la hernie discale au cancer en passant par la torsion, découvrez trois causes possibles de douleurs aux testicules.
Publicité

La hernie discale peut entraîner une douleur de testicule chronique

© Istock

L’origine d’une douleur testiculaire se trouve parfois hors de l’appareil génital. Elle peut se situer dans le dos, au niveau des disques intervertébraux. Chez les personnes atteintes de hernie discale, la douleur provoquée par la compression du nerf irradie quelquefois dans la jambe, voire dans les testicules.

La torsion testiculaire, une douleur soudaine et insupportable

Les testicules contiennent le cordon spermatique, dans lequel se trouvent les vaisseaux sanguins qui transportent le sang vers le testicule. Cette structure peut se tordre et provoquer une douleur intense : c’est la torsion testiculaire. Dans la plupart des cas, cette torsion est due à une mauvaise fixation du cordon au sein du scrotum. Chez les bébés, le testicule brun ou violacé doit être retiré. Chez les adolescents et les adultes, il peut être sauvé à condition que le patient soit opéré dans les 6 heures qui suivent l’apparition de la douleur.

Publicité

L'orchite, une inflammation des testicules

L'orchite désigne une inflammation des testicules, dont le virus des oreillons est généralement responsable. On parle alors d'orchite ourlienne. Les principaux symptômes sont une douleur et un œdème au niveau des testicules, une fièvre, des nausées ou encore des maux de tête. Lorsqu'elle est virale, l'orchite ne nécessite pas de traitement : seuls des antalgiques ou des anti-inflammatoires peuvent être prescrits pour soulager les symptômes. Le repos et l'immobilisation des testicules par le port d'un suspensoir sont préconisés. L'orchite ourlienne peut néanmoins provoquer une atrophie testiculaire et ainsi entraîner une baisse de la fertilité, voire la stérilité. Cette inflammation peut également être causée par des bactéries. L'orchite bactérienne peut alors être traitée à l'aide d'antibiotiques.

Publicité

La varicocèle testiculaire peut provoquer une légère douleur aux testicules

La varicocèle testiculaire correspond à une dilatation des veines du cordon spermatique, ce qui entraîne un gonflement des testicules parfois douloureux. La principale complication de cette pathologie est l'infertilité voire la stérilité. C'est dans ce cas qu'elle peut être traitée de façon chirurgicale ou par embolisation percutanée (injection d'un liquide pour osbstruer les artères via un cathéter).

Le cancer des testicules

Le cancer des testicules est plutôt rare et touche surtout les hommes de moins de 40 ans. Une masse dure est visible et perceptible au toucher. Si la présence d’une tumeur maligne est confirmée par l'échographie, l’ablation chirurgicale est indiquée. Elle est parfois suivie d’une radiothérapie ou d’une chimiothérapie.

Comme pour tous les cancers, il n’existe pas de causes précises provoquant un cancer du testicule, mais plutôt certains facteurs de risque. Lorsque la descente des testicules ne s’est pas faite correctement chez le jeune garçon, ceci peut favoriser l’apparition d’un cancer à l’âge adulte. Un cancer apparu sur un testicule augmente le risque d’apparition sur le second testicule. Tabac et cannabis sont également sur le banc des accusés.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X