Affection des organes génitaux chez l'homme : qu'est-ce que le kyste de sperme ?

Les organes génitaux de l’homme peuvent être le siège d’affections diverses, comme la mycose, l’herpès ou le kyste spermatique. Démangeaisons, douleurs, grosseurs inquiètent parfois les patients qui, par gêne, préfèrent ne pas consulter. Il est pourtant toujours préférable de demander un avis médical, même si la plupart de ces affections génitales ne dégénèrent pas en cancer.
Istock

Mycose génitale chez l’homme : définition, symptômes, traitement

Cette mycose est causée par la prolifération de champignons dans une zone corporelle où règnent chaleur, acidité et humidité, un milieu particulièrement favorable aux champignons pathogènes. La mycose chez l’homme peut être favorisée par un phimosis, diabète, des sous-vêtements synthétiques, des rapports sexuels non suivis d’une toilette intime, mais aussi par une hygiène excessive ou par des produits d’hygiène corporelle trop acides.
La mycose est une affection génitale plus rare chez l’homme que chez la femme. Elle peut se transmettre sexuellement, mais dans la majorité des cas, sa contamination est dite endogène. Cela signifie que la cause de cette mycose est interne.
Les symptômes de la mycose chez l’homme sont :
- des démangeaisons (ou prurit) au niveau du gland, accompagnées d’une sensation de brûlure ou de picotement,
- une rougeur de la peau,
- une tuméfaction,
- des pustules suintantes.
La mycose s’étend parfois jusqu’au scrotum. Une consultation s’impose pour diagnostiquer la mycose avec certitude. Son traitement repose sur la prescription d’un antifongique.

L’herpès génital chez l’homme : définition, symptômes, traitement

L’herpès génital est une IST (Infection Sexuellement Transmissible) qui siège sur les organes génitaux. Il est dû le plus souvent au VHS-2 (Virus de l’Herpes Simplex de type 2). L’herpès génital se caractérise par :
- des maux de tête,
- de la fièvre,
- une miction parfois douloureuse en cas de plaies,
- des démangeaisons,
- des brûlures localisées,
- des lésions vésiculaires douloureuses, transparentes et qui contiennent un liquide. Elles peuvent siéger sur le scrotum, le pénis, l’urètre, l’anus et même s’étendre aux fesses et aux cuisses.
L’herpès génital nécessite une prise en charge afin d’éviter les récidives et d’éventuelles complications ainsi que ses conséquences sur la vie sexuelle du patient.
Le traitement repose sur l’administration d’antiviraux. On obtient de meilleurs résultats lorsqu’il est pris dès les premiers symptômes de l’herpès.

Kyste de sperme : définition, symptômes, traitement

Le kyste de sperme ou kyste spermatique se forme lorsque le sperme fuit hors du canal excréteur. Perceptible à la palpation, ce kyste apparaît généralement au-dessus des testicules. De grosseur variable, il peut, dans certains cas, atteindre une quarantaine de millimètres de diamètre. De consistance plutôt molle, le kyste de sperme est parfois douloureux.
Cette affection des organes génitaux chez l’homme n’est pas cancéreuse, mais génère souvent de l’inquiétude chez le patient qui perçoit une boule plus ou moins grosse au-dessus d’un testicule. Au moindre doute, mieux vaut donc consulter son médecin généraliste ou un urologue. Le diagnostic est généralement confirmé par une échographie.
Le kyste de sperme tout à fait bénin n’a aucun rapport avec le cancer du pénis. Il ne nécessite aucun traitement. Une excision chirurgicale peut être effectuée lorsque le kyste entraîne d'importantes douleurs.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):