Sommeil : ces boissons qui aident à dormir

Les troubles du sommeil concernent plus d’un Français sur deux. En cause ? Notre perpétuelle course contre la montre, combinée au stress et à nous journées toujours plus connectées. Or, saviez-vous que certaines boissons pouvaient vous aider ? Tour d’horizon dans notre diaporama.
Sommeil : ces boissons qui aident a dormir

Dormir est un besoin vital au même titre que boire, manger ou respirer. Pourtant, un Français sur trois s’avère être un mauvais dormeur. En augmentant le risque d'obésité, de diabète, d'infarctus ou d'AVC, le manque de repos nous fait courir un grand danger.

Parmi les troubles du sommeil, on retrouve les insomnies, hypersomnies, apnée du sommeil, narcolepsie (extrême fatigue au quotidien), somnambulisme ou encore les terreurs nocturnes.

Si les écrans et notre stress permanent ont une grande part de responsabilité dans nos troubles du sommeil, ce ne sont pas les seuls. Il se trouve que votre encas du soir joue un rôle primordial sur le sommeil ! Certains aliments, ou boissons, ont, en effet, des propriétés stimulantes qui ont tendance à tenir éveillé, tandis que d’autres vont favoriser l’endormissement.

Nous savons qu’il faut notamment éviter le café, l’alcool ou les sodas le soir. Ces derniers sont particulièrement excitants. La caféine est connue pour stimuler le système nerveux et retarder la survenue de la fatigue. Mais par quelles boissons peut-on les remplacer ? Réponses dans notre diaporama avec pour preuves plusieurs études scientifiques.

Sommeil : évitez la caféine et l’alcool !

De manière générale, les aliments et boissons qui contiennent certains minéraux, comme les herbes thérapeutiques et le tryptophane - un acide aminé essentiel - peuvent aider votre corps à produire de la sérotonine et de la mélatonine. Ce sont "des hormones essentielles à la régulation du sommeil", a déclaré le Dr Matthew Schmitt, docteur en médecine du sommeil à Piedmont Healthcare en Géorgie au média américain CNN.

Ensuite, certaines règles doivent être appliquées le soir si vous voulez tomber dans les bras de Morphée. Il faudrait cesser de boire et de manger au moins deux heures avant le coucher. L’enjeu ? Éviter les envies pressantes la nuit et les brûlures d’estomac. Ces dernières vont particulièrement perturber le sommeil.

Concernant la caféine, il convient de l’éviter après 14 heure. En effet, il se trouve que la caféine a besoin de plusieurs heures avant d’être éliminée dans votre organisme. Cela peut prendre entre deux et dix heures, selon l’individu. La caféine est connue pour stimuler le système nerveux et retarder la survenue de la fatigue. Elle a donc tendance à perturber le sommeil.

L’alcool le soir n’est pas non plus une bonne idée. Il est non seulement diurétique mais en plus, il favorise les interruptions dans les stades les plus profonds du sommeil.

Les plats copieux et gras vont altérer votre sommeil

Il n’y a pas que les boissons qui peuvent entraver le sommeil. Si vous vous couchez après avoir mangé un plat copieux et gras, il ne faut pas vous attendre à trouver le sommeil facilement. L’alimentation joue un rôle clé dans le sommeil. Le dicton disant qu’il faut manger comme un roi le matin, comme un prince le midi, et comme un pauvre le soir, prend ici tous son sens. La digestion ne doit pas être longue le soir.

Exit les plats fortement épicés et difficiles à digérer qui vont interférer sur l’endormissement et la qualité du sommeil. On bannit aussi les plats en sauces, frits et riches en matières grasses.

Découvrez dans notre diaporama les boissons qui vont favoriser l’endormissement.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.