Les positions dans lesquelles il ne faut pas dormir
Sommaire

Dormir sur le côté droit : plus de risques de reflux gastro-œsophagiens

Dormir sur le côté droit : plus de risques de reflux gastro-œsophagiens © Adobe StockDormir sur le côté droit accentuerait les remontées acides et ne favoriserait pas une bonne digestion. L’oesophage s’abouche dans la partie droite du haut de l’estomac, et dormir sur le côté droit peut accentuer les problèmes digestifs. Il est ainsi plus conseillé de dormir sur le côté gauche. Il a été prouvé que dans cette posture les épisodes de reflux diminuent chez les personnes prédisposées.

Pourquoi il faut l'éviter ? Si on souffre de reflux gastro-œsophagien ou reflux gastrique (remontée du contenu de l’estomac dans l’œsophage) la nourriture et les liquides gastriques remontent, entrainant de vives brûlures d’estomac et autres gênes. "Si on a des reflux, dormir sur le côté droit les encourage un peu plus. Ils peuvent venir d’une alimentation trop riche en lactose, d’une nourriture trop abondante et de la consommation d’alcool", rapporte le spécialiste. Pour parler plus globalement, "le risque de gêne vasculaire liée à une compression du retour veineux, favorisant des oedèmes, et les conséquences d’une insuffisance veineuse, vectrice d’impatiences nocturnes dans les jambes, et/ou de crampes" note le Dr Lefrançois.

Les douleurs :brûlure d’estomac, toux irritante, saveur amère, problème de respiration. Pour éviter ces troubles handicapants, le docteur Mondoloni préconise une position "complètement allongé et complètement plate en réhaussant la tête avec un coussin". Il recommande aussi de manger moins et de ne pas se coucher de suite après le repas. La gêne circulatoire liée à la position sur le côté droit peut également être vectrice "d'impatiences nocturnes, de varices et peut favoriser les oedèmes", précise l'expert du sommeil.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements au docteur Gilles Mondoloni, ostéopathe et au docteur Jérôme Lefrançois, médecin généraliste membre de la Société Française de Recherche et de Médecine du Sommeil (SFRMS). 

Le sommeil : mieux dormir - 2016 Editions Alpen, Docteur Jérôme Lefrançois

L'école de la santé - créée par le Docteur Jérôme Lefrançois et son épouse Véronique Deschamps

La rédaction vous recommande sur Amazon :