Les positions dans lesquelles il ne faut pas dormir

Pour notre santé, il est indispensable de bien dormir. Mais comment ? Sur le ventre, le dos, le côté ? Certaines positions nous empêchent d’avoir un sommeil réparateur et provoquent des effets indésirables. Voici leur liste avec le Dr Gilles Mondoloni, ostéopathe, et le Dr Jérôme Lefrançois, médecin généraliste et membre de la Société Française de Recherche et de Médecine du Sommeil (SFRMS).

Publicité

Dormir sur le ventre : une des pires positions

© Adobe StockL’une des pires positions selon nos spécialistes. Même si c’est une position dans laquelle on se sent bien et on s’endort bien, elle n’est pas bonne pour notre santé.

Pourquoi il faut éviter ? "Elle gêne la respiration et la digestion à cause du poids du corps, d'une compression sur la cage thoracique et sur l'abdomen", indique le Dr Jérôme Lefrançois, médecin généraliste et membre de la Société Française de Recherche et de Médecine du Sommeil (SFRMS). Elle crée également des tensions dans la région des cervicales et des lombaires. "Cela implique que l’on est obligé de savoir tourner très bien la tête du côté gauche comme du côté droit, hors ce n’est jamais le cas. Ce n’est pas bon non plus au niveau du bas du dos à cause du poids du ventre. Il y a alors une hyper cambrure qui entrainent des douleurs postérieures du dos", rapporte le docteur Gilles Mondoloni, ostéopathe.

Publicité
Publicité

Les douleurs :mal de dos, mal à la nuque, bruxisme (grincement des dents), "lombalgies au réveil, pendant la journée et durant la nuit à cause de la forte cambrure lombaire liée à la position ventrale, douleurs intercostales, maux de tête au réveil", précise le spécialiste du sommeil. En cas d’arthrose, il y a une "pression très importante sur les disques cervicaux accompagnée d’une forte douleur qui empêche de dormir" ajoute, notre ostéopathe.

Dormir les mains jointes : attention au syndrome du canal carpien

Pourquoi il faut éviter ? Les paumes unies se plaçant entre les genoux, sous la tête ou sous le coussin peuvent bloquer le nerf qui parcourt le poignet. Cette position peut donner naissance à une inflammation et au syndrome du canal carpien. Il n’est pas recommandé non plus de dormir les poignets dans le vide. Pour le spécialiste, "en adoptant cette position, les mains sont plus basses que les poignets et le nerf en pâtit. Concernant le syndrome carpien, il est important de savoir que la douleur peut également venir du cou. Un nerf serait bloqué à ce niveau. Plutôt que toujours se précipiter sur le poignet, regardez aussi au niveau du cou".

Les douleurs : Le syndrome du canal carpien se manifeste au début par une "sensation d’engourdissement, de fourmillement, de crampe, voire de douleur aux doigts, surtout la nuit. Les symptômes peuvent parfois s’étendre à toute la main, voire au bras" rapporte le Dr Jérôme Lefrançois. Au stade plus avancé, on observe une perte de la sensibilité des doigts.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X