Hernie hiatale : faut-il obligatoirement de la chirurgie ?

Une hernie hiatale peut être à l’origine d’un reflux gastro-œsophagien. Dans certains cas, ses complications peuvent entraîner la mort du patient. Lorsque la hernie hiatale ne cède pas au traitement, une intervention chirurgicale est à envisager, car elle donne de bons résultats et empêche les récidives.
Istock

Hernie hiatale : définition

Lorsqu’une partie de l’estomac traverse l’orifice hiatal diaphragme, on est en présence d’une hernie hiatale. "Hiatus œsophagien" est le nom donné à cette petite ouverture par laquelle passent les aliments ingurgités avant d’arriver dans l’estomac. Or, il peut arriver que le hiatus œsophagien s’élargisse, laissant passer une partie de l’estomac ou l’estomac tout entier.

Hernie hiatale : elle est parfois mortelle

Selon le type de hernie hiatale, le patient peut se plaindre de reflux gastro-œsophagien à l’origine de brûlures très incommodantes. C’est le cas de la hernie hiatale par glissement. Quant à la hernie hiatale par roulement, elle est asymptomatique, mais n’en est pas moins grave pour autant. Des complications sont à craindre, car elle grossit au fil du temps.

Certaines complications peuvent s’avérer mortelles à cause soit d’une anémie occasionnée par une hémorragie discrète mais continue qui entraîne une grave carence en fer, soit d’une distorsion de l’estomac, voire en raison d’un problème respiratoire dû à la grosseur de la hernie hiatale.

Au moindre doute, il est indispensable de consulter son médecin afin que des investigations puissent être effectuées.

Hernie hiatale : le traitement

Le traitement est adapté au type de hernie hiatale et à son niveau de gravité. En présence d’un reflux gastro-œsophagien, un traitement contre les brûlures d’estomac peut suffire à neutraliser l’acidité gastrique. Il peut s’agir d’antiacides, d’antihistaminiques ou d’IPP (inhibiteurs de la pompe à protons).

Hernie hiatale : quand la chirurgie s’impose

La chirurgie devient l’unique traitement possible lorsque les symptômes de la hernie hiatale persistent ou que le patient est exposé à de graves complications. Dans ce cas, l’intervention chirurgicale consiste à repositionner l’estomac à sa place initiale puis à le fixer. Dans le même temps, le chirurgien réduit également le diamètre du hiatus œsophagien afin de protéger son patient contre d’éventuelles récidives. Le traitement chirurgical d’une hernie hiatale donne d’excellents résultats sur le long terme.

Prévenir la hernie hiatale

On ne peut prévenir à coup sûr la hernie hiatale, mais quelques bonnes habitudes à prendre au quotidien permettent de limiter les risques de récidive. Pour ce faire, il est recommandé de :

- maintenir son poids de forme en évitant à tout prix le surpoids ou l’obésité ;

- préférer les aliments peu acides ;

- ne pas manger juste avant de s’allonger ;

- réduire sa consommation d’alcool ;

- ne pas fumer.

Il est aussi très important de limiter les risques de pression intra-abdominale comme le port de vêtements excessivement serrés à la taille. De même, mieux vaut jardiner à genoux plutôt que systématiquement penché en avant, plus encore lorsque les séances de jardinage doivent durer plusieurs heures, ou bien si elles ont lieu juste après un repas.

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :