Viande d’agneau : mal cuite, elle augmente le risque de salmonellose

L'Agence de santé publique du Royaume-Uni a observé une recrudescence des cas de salmonellose, contractée après que les victimes ont ingéré de la viande d'agneau mal cuite. La conduite à tenir quant à la cuisson des viandes a été rappelée dans un communiqué du 19 octobre 2018.
Istock

Selon Santé publique France, les infections aux bactéries salmonelles sont responsables de "la moitié des décès d'origine alimentaire", qui oscillent entre 232 et 358 chaque année. Si l'on sait que la salmonellose peut être contractée après l'ingestion d'aliments d'origine animale crus ou peu cuits, notamment la volaille et les œufs, nos voisins d'Outre-Manche ont justement tenu à rappeler que la viande d'agneau comportait également des risques non négligeables. Un communiqué du 19 octobre 2018 publié par la Food Standards Agency (FSA ; l'Agence de santé publique de Royaume-Uni) révèle en effet une hausse inquiétante des cas de salmonellose après que les victimes ont ingéré ce type de viande.

Salmonellose : recrudescence des cas après ingestion de viande d'agneau

Entre janvier et octobre 2018, pas moins de 283 cas de salmonellose ont été recensés, des intoxications alimentaires dues à la bactérie Salmonella Typhimurium, elle-même "liée à la viande d'agneau et de mouton", précise le communiqué. Les bactéries du genre Salmonella peuvent être facilement éliminées, à condition de bien cuire sa viande, surtout lorsqu'elle est hachée ou émincée comme dans le kebab par exemple : comme l'explique la BBC, les bactéries présentes sur la surface de la viande se répandent plus facilement à l'intérieur de celle-ci quand elle est coupée finement.

Se laver les mains et cuire correctement la viande pour limiter les risques

"Nous recommandons une attention particulière lors de la préparation de la viande, notamment de l'agneau et du mouton, pour réduire les risques d'infection à Salmonella Typhimurium, explique la FSA. Nous conseillons de faire particulièrement attention à la manière dont la viande est conservée, manipulée et cuite." Ainsi, il est préconisé de "se laver les mains après avoir touché de la viande crue, d'éviter la contamination des autres aliments en la conservant séparément de ceux-ci dans le réfrigérateur, d'utiliser différents couteaux et planches à découper, et de s'assurer que la viande, en particulier l'agneau émincé ou coupé en dés, soit cuite correctement", c'est-à-dire cuite à cœur, à plus de 65°C.

Salmonellose : comment la traiter ?

La salmonellose se traduit par les symptômes de la gastro-entérite, c'est-à-dire une diarrhée, des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales et une fièvre. Elle s'avère particulièrement dangereuse chez les nourrissons et les personnes immunodéprimées, plus à risque de déshydratation. Dans les cas les plus graves, l'hospitalisation est nécessaire. Autrement, il n'existe pas de traitement particulier permettant de guérir de la salmonellose. Il s'agira simplement de bien s'hydrater.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Pourquoi ces aliments crus sont-ils dangereux ?

Source(s):